Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le gouvernement du Québec rend hommage aux artisans de la Révolution tranquille

Québec, le 20 septembre 2010 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a rendu hommage à 50 personnalités pour leur apport exceptionnel à l’évolution de la société québécoise. Au cours des années 1960, alors que le Québec est en pleine mutation, ces femmes et ces hommes ont contribué à mettre en œuvre des changements politiques, économiques, culturels et sociaux dont les effets positifs se font sentir encore aujourd’hui.

« La Révolution tranquille a donné naissance à un Québec moderne, maître de ses ressources, confiant en lui-même et en l’avenir, ouvert sur le monde et déterminé à soutenir les plus démunis. Ces transformations ont été rendues possibles grâce à de véritables visionnaires qui ont su penser, structurer et mettre en œuvre des réformes devenues nécessaires et souhaitées par l’ensemble de la population. Au nom de tous les Québécois, je les en remercie », a déclaré Jean Charest.

Au cours d’une cérémonie tenue au Palais Montcalm, 50 personnalités, dont 31 à titre posthume, ont reçu la Médaille 50 ans de la Révolution tranquille – Un courant d’inspiration. Il s’agit de : François-Albert Angers, Michel Bélanger, Gérard Bergeron, Roch Bolduc, Robert Boyd, Thérèse Forget Casgrain, Claude Castonguay, Guy Coulombe, Jean-Paul Desbiens, Jean Deschamps, Robert Després, Gérard Dion, Fernand Dumont, Jean-Charles Falardeau, Gérard Filion, Guy Frégault, Jacques Genest, Paul Gérin-Lajoie, Roland Giroux, Éric Gourdeau, Daniel Johnson, Eric William Kierans, Marie-Claire Kirkland, Louis Laberge, Georges-Émile Lapalme, André Laurendeau, Jean-Marc Léger, Jean Lesage, Georges-Henri Lévesque, René Lévesque, Jean Marchand, André Marier, Roger Marier, Pierre Martin, Yves Martin, Claude Morin, Gérard Nepveu, Robert Normand, René Paré, Alphonse-Marie Parent, Roland Parenteau, Jacques Parizeau, André Patry, Gérard Pelletier, Louis-Philippe Pigeon, Marcel Rioux, Guy Rocher, Claude Ryan, Paul Sauvé et Arthur Tremblay. On peut en apprendre davantage sur ces personnes en consultant le site revolutiontranquille.gouv.qc.ca.

Au sein de l’appareil gouvernemental ou en périphérie, ces grands visionnaires ont transformé le rôle de l’État, modernisé l’économie, démocratisé le système d’éducation, mis en place un filet de sécurité sociale et assuré la promotion de la langue française en même temps que celle de la culture qui la porte.

En moins d’une décennie, le visage du Québec s’est littéralement métamorphosé : l’économie a connu une croissance et une diversification exceptionnelles, les francophones ont pénétré le milieu des affaires en plus grand nombre, le taux de scolarisation a dépassé les prévisions les plus optimistes, tandis que la production culturelle, originale et typiquement québécoise a proprement explosé. Par ailleurs, après des années de revendications, les femmes ont acquis la pleine égalité juridique et pris une place de plus en plus grande dans l’espace public.

Le choix de ces 50 personnalités résulte du travail concerté de l’Institut d’administration publique du Québec et de l’École nationale d’administration publique qui ont été invités à former un jury pour effectuer la sélection finale, sur la base d’une liste constituée par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et ses collaborateurs. Cette liste a ensuite été validée par les membres du comité d’honneur, puis enrichie de leurs propositions.

Rappelons que le comité d’honneur a été créé pour épauler la ministre Christine St-Pierre, responsable de la coordination des activités de commémoration de la Révolution tranquille; il est formé de M. Jean-Paul L’Allier, président, de Mmes Lise Bacon et Janette Bertrand ainsi que de MM. Claude Béland, Roch Bolduc, Claude Castonguay, Bernard Derome, Paul Gérin-Lajoie, Jacques Godbout, Jack Jedwab, Jean-Claude Rivest, Jean-Noël Tremblay et Denis Vaugeois.

« J’invite mes concitoyennes et mes concitoyens à joindre leurs hommages à ceux du gouvernement du Québec pour souligner l’immense contribution des personnalités d’exception qui ont été les artisanes et les artisans de cette vaste réforme dont l’impact se fait encore sentir aujourd’hui », a conclu la ministre Christine St-Pierre.

La cérémonie Hommage a été rendue possible grâce au soutien financier des organismes suivants : Investissement Québec, Société générale de financement, Caisse de dépôt et placement du Québec et Rio Tinto Alcan.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017