Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Des résultats concrets pour les Québécoises et les Québécois

Québec, le 9 juin 2016. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a présenté les faits saillants des initiatives mises en place par le Gouvernement dans le but d’assurer la prospérité du Québec et de toutes ses régions. Pour l’occasion, il était accompagné du député de Jean-Lesage, André Drolet, de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, de la vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine, Lise Thériault, du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre de la Famille, Sébastien Proulx, de la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, et du ministre des Finances, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, Carlos J. Leitão.

Un plan économique qui soutient nos créateurs d’emplois

Le premier ministre a rappelé que le gouvernement a récemment annoncé plusieurs initiatives et des investissements dans divers secteurs de notre économie tels que l’énergie, l’aérospatial, le numérique, le tourisme, la culture, l’agroalimentaire, la forêt, l’aluminium, le maritime. Rappelons que depuis la dernière élection générale, le Québec est la province canadienne où le secteur privé a créé le plus d’emplois. 

« Notre équipe est résolument engagée à développer l’économie de toutes les régions du Québec. Nos priorités sont claires : le manufacturier innovant, les exportations et l’entrepreneuriat. Nous voulons mieux former, attirer et retenir les meilleurs talents, encourager l’innovation pour demeurer compétitifs à l’échelle de la planète et tirer profit de la transition mondiale vers la nouvelle économie. Nos politiques économiques ont été très bien accueillies par nos créateurs d’emplois parce qu’elles répondent directement à leurs besoins », a indiqué le premier ministre.

Des finances publiques saines pour réinvestir dans la réussite éducative 

La bonne gestion des finances publiques a permis au gouvernement de réinvestir dans le secteur prioritaire de l’éducation. Ainsi 1,2 milliard de dollars seront investis au cours des trois prochaines années, permettant notamment d’ajouter près de 900 nouvelles ressources professionnelles pour les services aux élèves, de rénover nos écoles, d’offrir la maternelle 4 ans en milieux défavorisés, et d’améliorer la formation de nos jeunes dans nos cégeps et nos universités pour les préparer aux besoins du marché du travail.

Des finances publiques saines, une cote de crédit en progression

Le premier ministre a affirmé que pour une première fois depuis la récession de 2008-2009, l’agence de notation Standard & Poor’s a révisé de « stable » à « positive » la perspective liée à la cote de crédit du Québec. Cette marque de confiance est liée notamment à la taille, la structure et la vitalité de l’économie, la situation du marché du travail, la compétitivité fiscale, l’état des finances publiques et l’endettement.

Rappelons qu’à la suite de l’élection générale de 2014, deux rapports indépendants confirmaient un déficit appréhendé de 7 milliards de dollars. 

« Ce signal est positif pour toute la population québécoise. Lorsque notre cote de crédit s’améliore, notre situation financière s’améliore. Notre objectif a toujours été clair : retrouver notre santé financière pour se donner les marges de manœuvre nécessaires pour réinvestir dans les secteurs prioritaires qui améliorent la qualité de vie des Québécoises et des Québécois. C’était un engagement que nous avions pris en 2014. Nous tenons nos engagements », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 9 juin 2016


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017