Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Claire Kirkland-Casgrain : Une femme de cœur qui a marqué l’histoire du Québec

Québec, le 24 mars 2016. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine, Lise Thériault, ont tenu à exprimer leur tristesse à la suite du décès de Marie Claire Kirkland-Casgrain, une pionnière dans la sphère politique québécoise. En effet, elle a été la première femme, au Québec, à siéger en tant que députée à l’Assemblée nationale, puis en tant que ministre sous le gouvernement de Jean Lesage. Elle est également la première Québécoise à être nommée juge à la Cour provinciale en 1973.

« Cet après-midi, j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec des membres de la famille Kirkland-Casgrain. À la suite de nos échanges, j’annonce la tenue de funérailles nationales pour souligner l’engagement et le dévouement de Mme Kirkland-Casgrain qui, en tant que première femme à exercer des fonctions dans les domaines politique et juridique au Québec, a mis ses convictions au service de l’égalité entre les femmes et les hommes. En mon nom personnel et au nom du gouvernement du Québec, je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Mme Kirkland-Casgrain », a déclaré le premier ministre. 

Rappelons que Marie Claire Kirkland-Casgrain a occupé le poste de ministre des Transports et des Communications dans le cabinet du premier ministre Jean Lesage, de ministre du Tourisme, de la Chasse et de la Pêche et de ministre des Affaires culturelles dans le cabinet du premier ministre Robert Bourassa.

Elle a également été nommée chevalière de l’Ordre national du Québec en 1985, et membre de l’Ordre du Canada en 1992. L’année suivante, elle a reçu le Prix du Gouverneur général en commémoration de l’affaire « personne », un cas juridique qui a laissé la voie libre aux femmes pour le Sénat. De plus, l’Université McGill lui a décerné un doctorat honorifique en droit, en 1997.

« Par sa contribution unique à notre société et sa brillante carrière, Mme Kirkland-Casgrain est un véritable symbole pour l’histoire des femmes au Québec. Grâce à elle, notre code civil a connu une importante réforme qui a mis fin à l’incapacité juridique des femmes mariées, leur permettant ainsi d’exercer une profession, de gérer leurs propres biens, d’intenter des actions en justice, de signer des baux et de conclure des contrats. En tant que femmes, nous lui sommes donc énormément reconnaissantes. Son apport précieux à la cause de l'égalité entre les femmes et les hommes restera gravé dans notre mémoire collective », a ajouté la ministre Lise Thériault.

-30-


Mise en ligne : 24 mars 2016


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2016