Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Acquisition d’appareils de la Série C par Air Canada Des retombées économiques importantes pour l’industrie aérospatiale québécoise

Québec, le 17 février 2016. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, saluent l’entente commerciale intervenue entre Bombardier et Air Canada.

Cette entente qui prévoit l’achat de 45 appareils CS300 de Bombardier par Air Canada, en plus d’options pour 30 appareils supplémentaires de la Série C, entraînera d’importantes retombées économiques pour l’industrie aérospatiale québécoise.

« Cette transaction, d’une valeur de 5,2 milliards de dollars (3,8 milliards US) pour les 45 appareils, vient confirmer que le Québec a fait le bon choix en s’associant à Bombardier, un fleuron de l’économie québécoise, dans le développement de la Série C. Nous avons toujours cru au potentiel de croissance de la Série C, et je suis convaincu que cette entente renforcera son positionnement dans le marché des avions commerciaux », a déclaré Philippe Couillard.

Création d’un centre d’excellence au Québec

Dans le but de maximiser les retombées économiques de cette transaction, le gouvernement du Québec et Air Canada ont conclu une entente par laquelle Air Canada s’engage à faire effectuer au Québec les travaux de révision et d’entretien lourds de ses appareils de la Série C pour une période de vingt ans, collaborant ainsi à la mise en place d’un centre d’excellence de calibre mondial. 

En contrepartie de l’entente finale, le gouvernement a accepté de mettre fin au litige avec Air Canada concernant le maintien de centres d’entretien dans la Communauté urbaine de Montréal.

En outre, le gouvernement du Québec et Bombardier ont convenu de signer une entente en vertu de laquelle Bombardier s’engage à faciliter la mise sur pied du centre d’excellence portant sur la révision et l’entretien des appareils de la Série C au Québec. Pour sa part, le gouvernement du Québec déploiera tous les moyens dont il dispose afin d’en soutenir l’implantation. 

« La commande ferme de 45 appareils CS300 par Air Canada et la venue d’un centre d’excellence pour l’entretien de la Série C auront assurément des retombées considérables pour l’industrie aérospatiale québécoise, mais également pour l’économie du Québec. D’ailleurs, la production des avions de la Série C entraînera la création de près de 300 nouveaux emplois jumelés aux 2 200 déjà existants, alors que la mise en place d’un centre d’excellence destiné à la révision et à l’entretien lourds des appareils de la Série C exploités par Air Canada et par d’autres transporteurs vise à créer 1 000 emplois au Québec sur une période de quinze ans, », a conclu la ministre Anglade.

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.economie.gouv.qc.ca/rss.

-30-


Mise en ligne : 17 février 2016


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017