Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Projet de mine de fer à enfournement direct à Schefferville Québec signe une entente de principe avec TS Global Minerals Holdings

Davos, Suisse, le 20 janvier 2016. – En marge du Forum économique mondial de Davos, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, accompagné du ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, a annoncé la signature d’une entente de principe entre le gouvernement du Québec et TS Global Minerals Holdings, une entreprise du groupe Tata Steel.

Cette initiative devrait mener, d’ici le 31 mars 2016, à une prise de décision concernant une participation gouvernementale dans le projet de mine de fer à enfournement direct (projet DSO) réalisé à Schefferville, dans la région de la Côte-Nord. Les parties ont également convenu de collaborer à la mise en place de conditions mutuellement favorables aux activités de transit du minerai de fer à partir de la jonction Arnaud jusqu’au quai multiusager du port de Sept‑Îles.

« À ce jour, le groupe Tata Steel nous a fait la démonstration de sa responsabilité sociétale en veillant notamment à la participation active des communautés locales dans la réalisation de son projet, en particulier celle des communautés autochtones. C’est d’ailleurs un des principes moteurs du Plan Nord et un des facteurs qui motivent notre volonté d’entamer des discussions en vue de devenir un partenaire de premier plan dans la mise en valeur des gisements de l’entreprise », a soutenu le premier ministre Philippe Couillard.

Tata Steel, par l’entremise de sa filiale Tata Steel Minerals Canada, réalise actuellement un projet de mine de fer à enfournement direct à Schefferville, dans lequel l’entreprise a investi plus de 1 milliard de dollars. Elle entend par ailleurs effectuer d’autres investissements, en collaboration avec le gouvernement du Québec, pour continuer la mise en valeur des gisements de son projet DSO situés au Québec.

« En plus d’engendrer des retombées économiques considérables pour le Québec, le projet DSO contribue à dynamiser la ville de Schefferville, grâce entre autres à des investissements importants dans les infrastructures communautaires. L’entreprise est également un partenaire majeur dans la construction du quai multiusager du port de Sept‑Îles et contribue à l’activité industrielle dans la région de la Côte-Nord », a souligné le ministre Jacques Daoust.

« L’accord de principe conclu aujourd’hui avec le gouvernement du Québec est une étape importante pour Tata Steel. Nous espérons établir un partenariat économique durable et mutuellement avantageux avec le gouvernement du Québec », a déclaré M. T.V. Narendran, directeur général de Tata Steel (Inde et Asie du Sud-Est), après la signature de l’accord de principe.

Koushik Chatterjee, directeur principal du groupe Tata Steel (finances et affaires générales), a déclaré : « Nous sommes heureux d’explorer les possibilités de collaboration avec le gouvernement du Québec en cette période difficile pour l’industrie minière. Tata Steel continue de soutenir les collectivités de la région de Schefferville et entretient également des relations cordiales avec le gouvernement et d’autres intervenants au Québec. »

-30-


Mise en ligne : 20 janvier 2016


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017