Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques  Le Québec élargit ses relations avec le Pays basque 

Paris, le 8 décembre 2015. – En marge de la Conférence de Paris sur les changements climatiques, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a rencontré aujourd’hui le président du gouvernement basque, Iñigo Urkullu, marquant ainsi les premiers jalons de nouvelles bases de collaboration. 

« Les liens historiques et culturels qui unissent le Québec et le Pays basque permettent d′envisager de nouvelles voies de collaboration dans plusieurs secteurs stratégiques tels les changements climatiques, la culture, l’environnement et plus particulièrement le secteur maritime », a déclaré le premier ministre.  

« L’ouverture d’une voie maritime entre Euskadi, la communauté autonome basque, et le Québec apparaît comme un des champs de collaboration à entreprendre dès maintenant », a souligné le président Iñigo Urkullu. « Euskadi pourrait représenter pour le Québec une porte d’entrée à travers la façade atlantique de l’Europe et, à son tour, le Québec pourrait faciliter l’accès des produits basques aux marchés canadien et américain », a déclaré le président. 
 
« L’accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne, jumelé à la Stratégie maritime du Québec que nous avons annoncée en juin dernier, permettra certainement d’augmenter nos échanges. C’est une opportunité que nous devons saisir afin de développer nos économies », a déclaré le premier ministre du Québec.

La rencontre a également permis d'envisager une collaboration plus étroite avec les Basques dès 2016 en raison de la nomination de Saint-Sébastien à titre de « Capitale européenne de la culture ».  Elle partagera ce titre avec la ville polonaise de Wroclaw.  « C'est une autre occasion pour partager des expériences dans le domaine culturel entre Euskadi et Québec », a mentionné le président Urkullu. Notons que Capitale européenne de la culture est un titre attribué pour un an à une ville européenne.

À propos de la Stratégie maritime

La Stratégie maritime constitue, tout comme le Plan Nord, un projet économique majeur pour le Québec. Elle vise une utilisation optimale et responsable du potentiel maritime québécois et comporte différentes mesures destinées à mettre en valeur le transport maritime, le tourisme et les ressources marines du territoire maritime. D’ici 2030, la Stratégie maritime engendrera des investissements de plusieurs milliards de dollars et entraînera la création de 30 000 emplois directs, dans toutes les régions du Québec. Son plan d’action prévoit des investissements de l’ordre de 2,9 milliards de dollars pour les cinq premières années.

Pour en savoir plus au sujet de la Stratégie maritime, ou pour la consulter, visitez le Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.stratégiemaritime.gouv.qc.ca.

-30-


Mise en ligne : 8 décembre 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017