Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Hôtel-Dieu de Lévis Le gouvernement du Québec annonce la réalisation du projet de construction d’un centre régional intégré de cancérologie

Québec, le 8 octobre  2015. –  Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, ainsi que la ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien, ont annoncé aujourd’hui la construction d’un centre régional intégré de cancérologie (CRIC) dans la région de la Chaudière-Appalaches. 

« Ces travaux s’inscrivent dans la volonté gouvernementale d’offrir les meilleurs soins et services à la population, et ce, le plus près possible de leur lieu de résidence. Le Québec se voit ainsi doté d’un treizième service de radio-oncologie sur son territoire. Il s’agit d’un gain important dans la lutte contre le cancer que nous menons depuis des années. Ce nouveau centre permettra d’améliorer et de consolider l’offre de services en radio-oncologie pour la clientèle de l’est du Québec en plus de désengorger l’Hôtel-Dieu de Québec », a déclaré Philippe Couillard. 

Le projet a reçu l’autorisation du gouvernement dans le cadre du Programme québécois des infrastructures (PQI). Il consiste en la construction d’un nouveau bâtiment de 12 150 m2 sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis et d’une salle de tomographie par émission de positrons
(TEP-scan) de 906 m2, au-dessus de l’unité de l’urgence actuelle. La nouvelle construction réunira sous son toit l’ensemble des facettes du continuum de soins liés au cancer, notamment les services de consultations médicales et professionnelles, les traitements de radio-oncologie et d’hémato-oncologie, la pharmacie en oncologie, les services de soutien en soins palliatifs, ainsi que les activités de prévention, de dépistage, de recherche et d’enseignement.

« Ainsi, chaque patient pourra être suivi de près par une équipe médicale à toutes les étapes du processus, soit du dépistage à la guérison, en passant par le choix du traitement à privilégier et la planification des interventions. Cette façon de fonctionner correspond parfaitement à notre vision d’un système de santé humain, axé sur le patient et favorisant un parcours de soins plus fluide. Le CRIC contribuera à consolider le réseau de cancérologie du Québec en matière d’organisation et d’accessibilité des soins et services, comme le préconise le Plan directeur en cancérologie. La concrétisation de ce projet sera aussi bénéfique pour le personnel hospitalier, qui disposera de toutes les installations modernes possibles pour accomplir sa mission », a mentionné Gaétan Barrette.

Le budget total prévu pour le projet du CRIC est de près de 158 millions de dollars. Le financement sera assuré par le ministère de la Santé et des Services sociaux, à même l’enveloppe réservée pour ce projet dans le cadre du PQI. Pour sa part, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches contribuera pour une somme de 460 000 $. L’échéancier prévoit le début des travaux dès l’automne 2015, afin que les premiers patients puissent être accueillis à l’hiver 2019.  

« L’aboutissement de ce projet permettra à toutes les personnes de la région atteintes d’un cancer de bénéficier d’une offre de services complète au sein de l’Hôtel-Dieu de Lévis, une installation qui dispense déjà une vaste gamme de soins et de services en oncologie. Dorénavant, les gens pourront avoir rapidement, et à proximité de leur domicile, un accès optimal aux traitements de radiothérapie et à l’ensemble des soins nécessaires pour le traitement et la guérison du cancer », a ajouté Dominique Vien. 

« La Ville de Lévis est heureuse de pouvoir compter sur le soutien du gouvernement du Québec pour la réalisation du Centre régional intégré de cancérologie, un projet d’envergure régionale. Pour la population de Lévis, mais aussi pour tout l’est du Québec, ce projet contribuera à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’un cancer et de leurs proches, en offrant une meilleure accessibilité aux services de santé. La lutte contre le cancer représente un enjeu majeur qui nous concerne tous, puisque chaque année, dans la région Chaudière-Appalaches, plus de 3 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer, et plus de la moitié sont des Lévisiennes et des Lévisiens. Je tiens donc à remercier le gouvernement du Québec pour son soutien à l’Hôtel-Dieu de Lévis, devenu un hôpital à la fine pointe de la technologie », a déclaré Gilles Lehouillier, maire de Lévis, présent à l’annonce.

-30-


Mise en ligne : 8 octobre 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017