Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Des rencontres productives en France et en Italie

Rome, le 29 mai 2015. – De passage à Paris hier, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, s’est entretenu avec le premier ministre de la République française, Manuel Valls. La coopération économique avec la France et la lutte contre les changements climatiques comptent parmi les sujets abordés lors de cet entretien.

« Nous souhaitons profiter de l’impulsion donnée lors de la 18e Rencontre alternée des premiers ministres pour intensifier notre collaboration, notamment en matière d’économie et de lutte contre les changements climatiques. À cet égard, j’ai réitéré tout l’intérêt du Québec à participer activement, avec la France, à la conférence Paris Climat 2015 », a souligné le premier ministre.

L’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne et la Stratégie maritime ont également retenu l’attention des premiers ministres. Il a été entre autres question du projet de création de l’Institut maritime France-Québec.

Notons également que les premiers ministres ont convenu que la 19e Rencontre alternée des premiers ministres, prévue pour 2017, serait devancée à 2016. Cette rencontre se tiendra au Québec.

Le séjour parisien du premier ministre s’est conclu par un entretien avec le représentant spécial de la France pour les relations économiques avec le Canada, Jean-Paul Hertemann, de même qu’avec la représentante spéciale du ministre français des Affaires étrangères et du Développement international pour la conférence Paris Climat 2015, Laurence Tubiana.

Intensification des relations avec l’Italie

Aujourd’hui, le premier ministre s’est entretenu avec le sous-secrétaire aux Affaires étrangères de la République italienne, Mario Giro, à qui il a notamment rappelé l’importance que le Québec accorde à sa relation avec l’Italie.

« Je veux multiplier les occasions d’affaires pour nos entreprises québécoises et porter plus avant une relation déjà mutuellement bénéfique entre le Québec et l’Italie. Notre entretien a permis de jeter les bases d’une collaboration durable concernant le Plan Nord, la Stratégie maritime et la lutte contre les changements climatiques. J’ai d’ailleurs indiqué à M. Giro mon intérêt à ce qu’une mission économique italienne au Québec puisse se réaliser dans ces secteurs. En outre, nous avons poursuivi les échanges sur le thème de la sécurité publique, qui représente un enjeu commun à nos deux sociétés », a ajouté le premier ministre du Québec.

Soulignons également que M. Giro partait aujourd’hui pour une visite au Canada qui le mènera notamment à Montréal dans le cadre des festivités entourant la fête de la République italienne le 2 juin prochain.

Rencontres à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)

Le premier ministre a rencontré les autorités de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), dont le directeur général, José Graziano da Silva. Le 16 octobre prochain, la FAO célébrera son 70e anniversaire. Rappelons que la première session de la Conférence de la FAO, menant à sa création comme organisme spécialisé des Nations Unies, s’est tenue au Château Frontenac à Québec en 1945. Aujourd’hui, une plaque commémorative de cette conférence se trouve au siège de la FAO à Rome. C’est dans ce contexte que le premier ministre a invité le directeur général à visiter le Québec cet automne pour souligner cet anniversaire. Le premier ministre a également rencontré le directeur général adjoint, Daniel J. Gustafson. Préoccupée par les changements climatiques, qui représentent un nouveau défi pour les systèmes alimentaire et agricole mondiaux, la FAO s’intéresse aux stratégies de gestion des risques climatiques qui vont de pair avec des pratiques d’agriculture et de pêche durable. M. Gustafson a reconnu que le Québec est un leader au niveau mondial dans le domaine des changements climatiques.

Aujourd’hui, la FAO est une organisation intergouvernementale qui compte 194 États membres, deux membres associés et une organisation membre, l’Union européenne.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017