Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le premier ministre Philippe Couillard inaugure la petite centrale hydroélectrique de Val-Jalbert

Chambord, le 22 mai 2015. – Le premier ministre du Québec, responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et député de Roberval, Philippe Couillard, a participé aujourd'hui à l'inauguration officielle de la petite centrale hydroélectrique de Val-Jalbert, aménagée sur la chute Ouiatchouan dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« En campagne électorale, nous nous étions engagés à relancer le Programme d'achat d'électricité en provenance de petites centrales hydroélectriques. Aujourd'hui, la mise en opération de ce projet de petite centrale hydroélectrique permettra d'accroître les revenus des communautés locales et de générer d'importantes retombées économiques au bénéfice de la population. Il s'agit d'une très bonne nouvelle pour la région du SaguenayLac-Saint-Jean », a mentionné le premier ministre.

La petite centrale hydroélectrique de Val-Jalbert, d'une puissance installée de 16 mégawatts, a été mise en service en février 2015. Durant la phase de construction, le projet a généré au total 281 emplois, dont 164 emplois directs, ainsi que des retombées économiques régionales directes de plus de 59 M$. Les revenus de la centrale sont évalués à 90,9 M$ sur 25 ans. Sur 40 ans, la Corporation du Parc régional de Val-Jalbert retirera pour sa part 19,8 M$ en compensation.

« Après la mise en chantier récente de la petite centrale Hydro-Canyon dans la municipalité de Saint-Joachim, c'est maintenant au tour de la petite centrale Val-Jalbert d'entrer en activité. Tous ces projets communautaires de petites centrales hydroélectriques permettront à de nombreuses régions du Québec de produire de l'électricité propre et renouvelable à un coût avantageux », a ajouté le premier ministre.

Le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, croit quant à lui que ce projet constitue un exemple porteur de partenariat entre Autochtones et non-Autochtones. « La petite centrale Val-Jalbert démontre que le partenariat entre les différents acteurs du milieu est la voie à suivre afin d'assurer des retombées pour l'ensemble du milieu régional. Je tiens à souligner le leadership des dirigeants autochtones et municipaux impliqués dans la réalisation de ce dossier », a-t-il déclaré.

Le projet de petite centrale hydroélectrique Val-Jalbert est exploité par la société en commandite Énergie hydroélectrique Ouiatchouan, qui regroupe quatre partenaires régionaux, à savoir le Pekuakamiulnuatsh Takuhikan (45 %), la MRC du Domaine-du-Roy (22,5 %), la MRC de Maria-Chapdelaine (22,5 %) et la municipalité de Chambord (10 %).

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017