Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Région du Saguenay–Lac-Saint-Jean 60 000 tonnes métriques de biomasse forestière accordées à la Société de cogénération de Saint-Félicien

Québec, le 23 février 2015. – Le premier ministre du Québec, responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et député de Roberval, Philippe Couillard, annonce l’attribution d’un permis de récolte de bois pour approvisionner une usine de transformation du bois à la Société de cogénération de Saint-Félicien. Ce permis permettra à l’entreprise de récolter annuellement jusqu’à 60 000 tonnes métriques vertes de biomasse forestière, et ce, pour les quatre prochaines années.

« Grâce au permis que nous lui accordons aujourd’hui, la Société de cogénération de Saint-Félicien pourra s’approvisionner en forêt pour pallier le manque d’écorces observé sur le marché, desservir les entreprises de la région acheteuses de vapeur, et continuer de vendre de l’électricité produite à partir de la cogénération. Les volumes de biomasse forestière qui seront récoltés favoriseront la consolidation de 31 emplois. C’est une bonne nouvelle non seulement pour la ville de Saint-Félicien, mais aussi pour l’ensemble de l’industrie forestière régionale », a déclaré le premier ministre.

Rappelons que la Société de cogénération de Saint-Félicien a fait part au gouvernement d’un besoin en volume de biomasse forestière pour lui permettre de poursuivre ses activités. Le gouvernement lui accorde un permis de récolte de bois aux fins d’approvisionnement d’une usine de transformation du bois pour récolter de la biomasse forestière sur les parterres de coupe ou du bois brûlé dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. De plus, ces activités de récupération faciliteront grandement le reboisement de ces secteurs affectés par les incendies. Ce permis autorise l’entreprise à récolter le bois jusqu’au 31 mars 2018.

« Le bois de la forêt publique doit contribuer à l’enrichissement de tous les Québécois. La gestion de notre forêt doit permettre aux entreprises, aux travailleurs et aux communautés d’en bénéficier. Cette annonce démontre, une fois de plus, que notre gouvernement a à cœur les communautés forestières et notre industrie. Pour l’usine de Saint-Félicien, cette offre permet d’établir les bases pour structurer la poursuite de ses opérations », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017