Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Séisme en Haïti – un an après Le gouvernement du Québec toujours solidaire de la communauté haïtienne et du peuple haïtien

Montréal, le 11 janvier 2011 - Alors que demain marquera le premier anniversaire du terrible séisme survenu en Haïti, le gouvernement du Québec tient à saluer les membres de la communauté haïtienne du Québec qui rendent hommage aux victimes de la catastrophe ayant touché le peuple haïtien et sa diaspora. « Nombreux sont les Québécoises et les Québécois qui ont été touchés par ce séisme; en mon nom ainsi qu’au nom de mon gouvernement, je désire leur exprimer toute notre compassion. Nos pensées accompagnent également les familles des ressortissants québécois disparus au cours de cette tragédie », a déclaré le premier ministre Jean Charest.

Devant l’ampleur de la tragédie du 12 janvier 2010, une vague de solidarité a traversé le Québec pour venir en aide au peuple haïtien. L’ensemble de la communauté québécoise, dont les personnes d’origine haïtienne, s’est mobilisée pour porter secours aux familles, aux proches et aux amis de celles et ceux qui ont été touchés par le tremblement de terre.

Dans les jours qui ont suivi, le gouvernement du Québec, en plus d’avoir accueilli rapidement les 4 278 ressortissants haïtiens, citoyens canadiens, résidents permanents et titulaires de permis de séjour temporaire qui se trouvaient en Haïti lors du séisme, a mis à la disposition d’Haïti une aide financière d’urgence de 3 millions de dollars. « Il reste encore bien du travail à accomplir. Voilà pourquoi notre gouvernement et plusieurs organismes partenaires unissent leurs efforts pour contribuer à répondre aux besoins des personnes qui arrivent d’Haïti et pour soutenir les Québécois d’origine haïtienne », a ajouté M. Charest.

Résultats d’une mesure exceptionnelle

Avec célérité, le gouvernement du Québec a mis sur pied un programme humanitaire spécial pour répondre aux besoins créés par cet événement tragique. Ce programme unique a permis à des Québécoises et Québécois d’origine haïtienne de parrainer à titre exceptionnel des membres de leur famille qui n’auraient pu être parrainés en vertu des programmes réguliers d’immigration. « Je suis heureuse d’annoncer que nous avons respecté notre engagement puisqu’à ce jour, plus de 3 000 certificats de sélection ont été délivrés en vertu de ce programme spécial. L’objectif initial qui était de 3 000 est donc déjà dépassé et nous continuons de traiter l’ensemble des demandes reçues dans le cadre de ce programme »

De plus en plus de familles réunifiées

Depuis le séisme, le gouvernement du Québec a accéléré le traitement des dossiers déjà en cours afin de réunifier le plus de familles possible. Toutes catégories d’immigration confondues, Québec a accueilli plus de 3 300 Haïtiens, soit une augmentation de plus de 80 % comparativement à la même période en 2009.

De plus, 126 enfants en voie d’adoption ont été évacués d’Haïti afin qu’ils retrouvent leur famille québécoise. « Le cheminement de ces dossiers d'adoption était assez avancé pour accueillir rapidement ces enfants. Nous n'avons pas ménagé nos efforts pour leur permettre de trouver toute la chaleur et la sécurité de leur nouvelle famille. Un projet de loi a également été adopté, clarifiant ainsi leur situation légalement », a ajouté la ministre déléguée aux Services sociaux, Dominique Vien.

Mobilisation de la communauté haïtienne

Emmanuel Dubourg, député de Viau et coordonnateur de l’action gouvernementale auprès de la communauté haïtienne, a tenu à souligner le rôle exceptionnel des organismes de la communauté qui ont soutenu et accompagné sans relâche des familles affectées. « C’est avec une générosité et une énergie incroyables qu’organismes et individus de la communauté se sont engagés pour venir en aide aux victimes du séisme. Je suis convaincu qu’ils demeureront bien présents pour assurer leur accueil et favoriser une intégration réussie », a déclaré le député Dubourg.

« Le drame haïtien aura amené notre gouvernement à concevoir une solution efficace, humaine et réaliste face à un drame d’une ampleur sans précédent. Il ne fait aucun doute que ces nouvelles citoyennes et nouveaux citoyens du Québec contribueront à la richesse de notre société », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017