Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Forum économique mondial de Davos Économie et lutte contre les changements climatiques : le Québec marque des points

Davos, Suisse, le 24 janvier 2015. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, complètent aujourd’hui leur mission au Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Avec la participation à près d’une dizaine d’ateliers du Forum, à une vingtaine de rencontres d’affaires et à plus d’une dizaine de rencontres politiques, l’édition 2015 pour le gouvernement du Québec est l’une des plus productives et des plus chargées des dernières années.

« À Davos, nous avons atteint nos objectifs : rencontrer des dirigeants d’entreprises qui souhaitent investir et créer des emplois chez nous ainsi que des dirigeants politiques et d’organismes internationaux avec lesquels le Québec pourra collaborer sur les plans économique, social, environnemental et culturel et ainsi faire avancer les intérêts du Québec », a déclaré le premier ministre.

Rencontres économiques

Le premier ministre et le ministre Daoust ont participé à près d’une vingtaine de rencontres avec des dirigeants d’entreprises qui œuvrent dans divers secteurs de l’économie et qui sont intéressés à venir s’implanter au Québec ou à y développer davantage leurs activités existantes.

« Les projets économiques sur lesquels notre gouvernement travaille activement intéressent et incitent les investisseurs à choisir le Québec. C’était ma huitième présence à Davos, et par expérience, je sais que les échanges fructueux que nous avons eus contribueront au développement à moyen et à long terme de notre économie », a déclaré le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust.

Des rencontres productives dans plusieurs domaines

Le premier ministre s’est entretenu notamment avec le ministre de l’Économie et de la Compétitivité de l’Espagne, Luis De Guindos Jurado, la ministre du Commerce extérieur et de la Coopération au développement des Pays-Bas, Lilianne Ploumen, et avec le ministre fédéral des Transports et des Infrastructures numériques de la République fédérale d’Allemagne, Alexander Dobrindt, dans le but de promouvoir l’Accord économique et commercial global Canada-Union européenne qui donnera accès aux entreprises québécoises et à un marché de 500 millions de personnes.

M. Couillard a rencontré l’ancien premier ministre du Royaume-Uni, Gordon Brown, en marge d’un atelier sur l’éducation auquel il participait à titre d’Envoyé spécial des Nations Unies pour l’Éducation mondiale. 

Il a également discuté d’économie sociale avec Muhammad Yunus, économiste, prix Nobel de la paix (2006) pour avoir fondé la première institution de microcrédit et président du Yunus Center.

Les actions du Québec dans la lutte contre les changements climatiques ainsi que la Conférence Paris Climat 2015 des Nations ont fait l’objet de discussions avec l’ancien vice-président des États-Unis, Al Gore, le président et chef de la direction de Climate Group, Mark Kenber et la secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, Christiana Figueres. Notons également que le Québec a été cité en exemple pour la mise en place d’un marché du carbone.

« Le marché du carbone permet d’envoyer un signal clair aux entreprises et aux consommateurs sur la nécessité de considérer ce défi de la lutte contre les changements climatiques non pas comme une menace, mais plutôt comme une occasion unique de bâtir une nouvelle économie verte. La mission économique en Angleterre, au Pays de Galles, en Belgique et en Suisse se termine avec l’assurance que des suites prometteuses seront au rendez-vous pour le Québec », a conclu le premier ministre.

Le gouvernement du Québec est présent depuis près de 30 ans à la rencontre annuelle de Davos. En plus de la présence de personnalités politiques et économiques, le Forum compte sur la participation d’experts et de représentants de la société civile venus aborder les grands enjeux auxquels sont confrontées les sociétés et les économies du monde entier. Cette 45e édition, qui avait pour thème « The New Global Context », a établi un record avec 2500 participants.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017