Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Plan de services intégrés pour les personnes âgées Le premier ministre Jean Charest annonce un investissement supplémentaire de 14 millions de dollars pour mieux desservir les aînés de la région de l'Estrie

Sherbrooke, le 3 février 2011. – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, la ministre des Relations internationales, ministre responsable de la Francophonie, ministre responsable de la région de l’Estrie et députée de Saint-François, Monique Gagnon-Tremblay, et le député d’Orford, Pierre Reid, ont annoncé aujourd’hui un investissement supplémentaire de 14 millions de dollars pour la région de l’Estrie, sur une base annuelle, dans le cadre du plan de services intégrés pour les personnes âgées.

« En mars 2011, j’ai annoncé une mise de fonds de 150 millions de dollars pour l’année en cours, et de 200  millions pour les années subséquentes, afin de consolider et de diversifier les services offerts aux aînés. Cet effort majeur se justifie par les défis démographiques qui se posent à nous, qui appellent des gestes à la fois efficaces et respectueux. Grâce à la somme annoncée aujourd’hui, le réseau régional pourra améliorer plusieurs composantes de l’offre de soins de santé et de services sociaux permettant ainsi de mieux répondre aux besoins de nos aînés tout en leur donnant la possibilité de rester plus longtemps dans leur milieu de vie », a expliqué le premier ministre.

Dans la région de l’Estrie, une somme de 5,2 millions de dollars est prévue, sur une base annuelle, pour le développement du soutien à domicile. Il sera ainsi possible d’offrir 51 256 heures supplémentaires de services. De plus, 8,8 millions de dollars par année sont alloués pour l’implantation de ressources intermédiaires pouvant accueillir des personnes aînées en perte d’autonomie, ainsi que pour la création de places de récupération fonctionnelle, afin de fournir des services aux aînés quittant l’hôpital.

Pour sa part, Monique Gagnon-Tremblay s’est réjouie que la région puisse bénéficier de ces sommes importantes. « En plus de bonifier l’offre de service aux personnes aînées, ces investissements auront des retombées sur l’ensemble du réseau de la santé. En effet, on pourra ainsi réduire la pression sur le système hospitalier, en particulier sur les urgences, ce qui va améliorer la fluidité des soins offerts à l’ensemble de la population de l’Estrie, et ce, dans les centres hospitaliers de toute taille », a-t-elle déclaré.

Le député d’Orford, Pierre Reid, a ajouté : « Les personnes aînées ont fourni une contribution importante à la vie collective, c’est donc un devoir pour la société et pour le système public de leur fournir les meilleurs services possible. Il faut le faire avec toute la souplesse voulue, compte tenu du fait qu’une éventuelle perte d’autonomie peut évoluer avec les années. »

Dans l’ensemble des régions couvertes, le plan de services intégrés pour les personnes âgées permettra de créer 200 places de convalescence, 2 500 places en ressources intermédiaires et plus de 800 places en centre d’hébergement et de soins de longue durée. En outre, près de 15 000 personnes supplémentaires recevront des services de soutien à domicile.

« Ce plan fournit une contribution majeure à la santé et au mieux-être des aînés. De même, les modifications législatives que nous venons de faire adopter sur le resserrement du processus de certification des résidences privées pour aînés, ainsi que le règlement qui en découlera, permettront d’améliorer la qualité et la sécurité des services qui y sont fournis », a commenté la ministre déléguée aux Services sociaux, Dominique Vien.

« Grâce aux services de proximité que nous développons, davantage de nos citoyennes et citoyens pourront demeurer dans leur milieu de vie, même confrontés à une certaine perte d’autonomie. Cette annonce confirme une fois de plus que mon gouvernement est à l’écoute des aînés, comme le démontrera aussi la politique Vieillir chez soi qui sera bientôt rendue publique », a conclu le premier ministre, Jean Charest.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017