Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Bilan des travaux parlementaires « Les Québécois ont toutes les raisons d’avoir confiance en l’avenir » - Philippe Couillard

Québec, le 13 juin 2014. – Au terme de la période de travaux parlementaires, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, accompagné du leader parlementaire du gouvernement, Jean-Marc Fournier, ainsi que de la présidente du caucus du gouvernement, Nicole Ménard, se dit entièrement satisfait des avancées de son gouvernement.

« Nous formons officiellement le gouvernement depuis moins de deux mois et, déjà, nous avons entrepris plusieurs actions dans le but de remettre le Québec sur la voie de la prospérité une fois pour toutes. Au lendemain de la formation du Conseil des ministres, nous nous sommes mis au travail. Aujourd’hui, les Québécoises et les Québécois ont raison d’être optimistes pour l’avenir », a-t-il déclaré d’entrée de jeu.

Le premier ministre a fait valoir que les semaines précédentes ont été marquées par la relance des moteurs de l’économie, le redressement des finances publiques, la transparence de l’État ainsi que la cohérence et l’efficacité de l’action gouvernementale.

Pour favoriser la relance économique, M. Couillard a mentionné quelques-unes des actions entreprises, notamment l’annonce du crédit d’impôt LogiRénov, qui profite déjà à 220 000 ménages et qui permettra de soutenir 20 000 emplois; la mise en place du programme Créativité Québec, pour soutenir l’innovation dans les PME; les mesures pour faciliter le financement des entreprises en démarrage; la confirmation de la contribution financière de 350 millions de dollars à Ciment McInnis, en Gaspésie, pour la réalisation de son projet estimé à 1,1 milliard de dollars; les premiers investissements dans les infrastructures portuaires et fluviales, découlant de la stratégie maritime; la création du fonds pour relancer les entreprises investissant dans le Plan Nord; l’augmentation de l’enveloppe consacrée aux travaux sylvicoles; ainsi que l’annonce de la réforme majeure de la fiscalité québécoise, dont une commission présidée par M. Luc Godbout.

En matière de redressement des finances publiques, le premier ministre a fait un retour sur le budget 2014-2015, qui constitue la première étape à emprunter pour atteindre l’équilibre budgétaire dès l’an prochain. Il a relaté, entre autres, les premières mesures de contrôle des dépenses qui ont été instaurées dès le premier Conseil des ministres, ce qui ultimement permettra des économies annuelles de 305 millions de dollars; des mesures qui agiront sur la masse salariale, les dépenses de fonctionnement et les promesses de subventions. Il a réitéré que le contrôle des dépenses s’appuiera directement sur les travaux de la Commission permanente de la révision des programmes, mise en place plus tôt cette semaine et présidée par l’honorable Lucienne Robillard. Enfin, il a évoqué le dépôt du projet de loi portant sur la restructuration de régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal.

Sur le plan de la transparence, le premier ministre a fait valoir qu’il a demandé à un comité d’experts et au Vérificateur général de mettre à la disposition du public les informations les plus rigoureuses possible afin d’obtenir l’heure juste sur notre situation budgétaire.

Pour sa part, le leader du gouvernement se réjouit du nouveau ton que nous avons pu constater à l’Assemblée nationale, notamment lors des échanges à la période de questions. « Nous avons également tenu notre engagement quant au rappel rapide du projet de loi 52, Loi sur les soins de fin de vie, et permis une présentation conjointe avec la députée de Joliette », d’indiquer M. Fournier.

Notons également que le principe du projet de loi public n°190 de la députée de Gouin au sujet des droits des locataires aînés, a été appelé à l’initiative du leader du gouvernement, respectant ainsi un autre engagement du gouvernement.

Enfin, M. Fournier a souligné que le gouvernement a rempli ses engagements notamment par l’adoption du projet de loi n°1 - Loi concernant l’inspecteur général de la Ville de Montréal et par la présentation du projet de loi n°3 -  Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal. À cet effet, des consultations sur le projet de loi se tiendront au mois d’août prochain.

 « Parce que nous avons la responsabilité d’agir pour nous donner les moyens de notre solidarité, pour mieux éduquer nos jeunes, mieux soutenir nos aînés et les personnes vulnérables, mieux soigner les patients, réduire le fardeau fiscal des familles ainsi que notre dette, le financement de nos services publics doit s’appuyer sur une économie en croissance, sur des finances publiques saines et sur une dette publique contrôlée. Sans ces fondements, rien n’est possible. Les Québécoises et les Québécois peuvent compter sur un gouvernement qui connaît sa destination. Leurs intérêts sont au premier rang de nos priorités. Nous garderons le cap sur un Québec prospère, juste et libre de ses choix pour la génération actuelle et celles qui nous suivront », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 13 juin 2014


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2016