Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Plan Nord : le chantier d’une génération! Québec investit 122 M$ supplémentaires pour le prolongement de la route 138 en basse-côte-nord

Natashquan, le 30 mai 2011   Le premier ministre, M. Jean Charest, le ministre délégué aux Transports et ministre responsable de la région de l’Outaouais, M. Norman MacMillan et le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, sont heureux d’annoncer aujourd’hui un investissement supplémentaire de 122 M$ consenti dans le cadre du Plan Nord afin de poursuivre le prolongement de la route 138 entre Kégaska et Vieux-Fort.

Rappelons que le gouvernement du Québec a signé en 2006 une entente-cadre avec le regroupement des maires et des communautés innues de la Basse-Côte-Nord prévoyant un investissement de 100 M$ sur 10 ans afin de relier entre elles les localités situées entre Kegaska et Vieux-Fort. La gestion du projet avait été confiée à la Corporation Pakatan Meskanau de la Grande Séduction, compagnie formée par le regroupement.

Cet investissement de 122 M$ sur cinq ans s’ajoute aux sommes allouées dans le cadre de l’entente-cadre et qui a pour objectif de poursuivre la liaison de l’ensemble des localités du secteur au réseau routier québécois. À terme, c’est plus de 250 M$ qui seront investis sur la Basse-Côte-Nord.

« L’accès au territoire est l’un des principaux défis que nous devons relever dans le cadre du Plan Nord. Le nouvel investissement que nous annonçons aujourd’hui pour le prolongement de la route 138 permettra de franchir une étape supplémentaire dans notre volonté de relier les communautés de la Basse-Côte-Nord au réseau routier québécois. De plus, l’activité économique qui découlera de cet investissement contribuera à améliorer la qualité de vie de plusieurs familles de la communauté qui seront appelées à travailler activement à la réalisation de ce chantier », a déclaré le premier ministre.

Les nouveaux investissements se feront conformément aux priorités établies par la Corporation Pakatan Meskanau de la Grande Séduction en septembre 2010. Ainsi, les sommes investies permettront de réaliser trois tronçons :

  • Le lien entre Kegaska et La Romaine;
  • Le lien entre Tête-à-la-Baleine et La Tabatière ;
  • Un tronçon de 20 km à l’ouest de Pakuashipi.

Dans le but d’accroître l’employabilité des communautés autochtones, les tronçons de Kégaska à la Romaine de même que les tronçons à l’ouest de Pakuashipi, seront réalisés en chantier-école en partenariat avec le ministère des Transports et les communautés locales comme ce fut le cas pour le tronçon entre Natashquan et Kégaska. La Corporation Pakatan Meskanau assurera la gestion du tronçon entre Tête-à-la-Baleine et La Tabatière.

« L’entente entre le ministère des Transports et le Conseil des Montagnais de Natashquan a permis à 19 Autochtones de la communauté d’obtenir leur certificat de compétence de la Commission de la construction du Québec. Je suis convaincu que les deux nouveaux chantiers-écoles remporteront autant de succès, et ce, pour le bénéfice de nos jeunes Autochtones et des communautés innues de la Basse-Côte-Nord », a affirmé M. Kelley.

Les travaux de prolongement entre Kegaska et Natashquan se poursuivent en parallèle et l’ouverture de la route jusqu’à Kégaska est prévue pour 2013. Au terme du premier plan quinquennal du Plan Nord, près de 100 km de route seront complétés en Basse-Côte-Nord. Ainsi, en 2016, les usagers désirant se rendre en Basse-Côte-Nord pourront atteindre La Romaine. Les localités situées entre Tête-à-la-Baleine et La Tabatière seront aussi reliées entre elles, facilitant ainsi les échanges et les déplacements entre les communautés.

D’autres mandats seront aussi donnés prochainement par le ministère des Transports pour la réalisation du tracé préliminaire entre La Romaine et Tête-à-la-Baleine et St-Augustin et Vieux-Fort. Ces tracés nécessitent un investissement de 11 M$.

« La route 138 est un lien routier essentiel pour les citoyens de la Basse-Côte-Nord. Grâce à la réalisation de ces travaux d’envergure, ils pourront bénéficier d’une qualité de vie améliorée de par les vastes possibilités de développement économique et social qu’offrira le territoire. La route se rendra à Kégaska en 2013 et d’ici 5 ans à La Romaine : c’est une avancée majeure dont je suis très fier », a souligné M. MacMillan.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017