Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Signature d'un accord-cadre entre le gouvernement du Québec et la nation crie Premier pas vers la création d'un gouvernement régional cri-jamésien

Québec, le 27 mai 2011 – Le gouvernement du Québec et la nation crie ont signé aujourd’hui un important accord-cadre concernant la gouvernance d’Eeyou Istchee–Baie-James. En apposant leur signature au bas du document, le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, et le grand chef du Grand Conseil des Cris, Dr. Matthew Coon Come, ont placé les balises de la modernisation du régime actuel de gouvernance. Cette entente, fondée sur la coopération entre tous les résidents cris et jamésiens, constitue le premier pas vers la création d’un gouvernement régional cri-jamésien.

« Aujourd’hui, nous jetons les bases d’un nouveau partenariat qui constitue les assises d’un futur gouvernement cri-jamésien. Nous franchissons ainsi une étape importante dans notre volonté commune de poursuivre ensemble le développement du Nord du Québec. Un développement que nous voulons faire en tenant compte des intérêts de tous. Cette entente constituera un atout de taille face aux occasions et aux défis que nous propose le Plan Nord, l’un des projets les plus ambitieux que le Québec a portés », a déclaré le premier ministre.

« Je suis ravi, en cette occasion, de me tenir aux côtés du premier ministre du Québec. Cet accord-cadre nous mènera vers un accord final qui ouvrira la voie à une nouvelle manière de travailler en partenariat avec tous ceux qui vivent sur ce territoire, dans le respect mutuel et pour le bien des Cris, des Jamésiens et de tous les Québécois. Ainsi, nous apprendrons à mieux nous connaître, à mieux nous comprendre et à nous respecter davantage les uns les autres. Ce nouveau régime de gouvernance permettra que nos besoins respectifs soient pris en considération à titre de préoccupations communes. Il rendra les Cris et les Jamésiens plus forts au profit d’un développement harmonisé, et ce, dans l’esprit même du Plan Nord », mentionne quant à lui le grand chef de la nation crie.

Outre le premier ministre et le grand chef cri, la ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Mme Nathalie Normandeau, le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, M. Laurent Lessard, le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, et le ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne, M. Pierre Moreau, ont aussi entériné cet accord. Le ministre responsable de la région du Nord-du-Québec était également présent à l’événement.

En plus du grand chef, Dr. Matthew Coon Come, le vice-grand chef, M. Ashley Iserhoff, l’ancien grand chef, Dr. Ted Moses, O.Q., l’ancien grand chef, M. Matthew Mukash, et le directeur général du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee), M. Bill Namagoose, ont signé l’accord pour la nation crie.

« Les Cris montrent une fois de plus leur désir d’assurer le bien-être des générations futures au sein de leur nation. Je salue la détermination qui caractérise les gestes qu’ils posent en collaboration avec le gouvernement du Québec et leurs partenaires, dans le but de consolider le développement économique et social de leurs communautés pour les prochaines années », a pour sa part souligné le ministre responsable des Affaires autochtones.

«  Afin d’assurer la vitalité de nos territoires, il est essentiel de mettre en avant de nouvelles initiatives en matière de gouvernance. C’est dans cet esprit de collaboration que nous voulons développer une nouvelle façon de gouverner sur ce territoire à caractère unique, avec la pleine participation des communautés qui y sont présentes », a fait valoir le ministre Laurent Lessard.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017