Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Premier lien routier réalisé en PPP Un nouveau hangar pour mieux desservir le territoire du Plan Nord

Dorval, le 24 mai 2011 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, ont annoncé aujourd’hui l’attribution d'un soutien financier de 5 M$ à la compagnie d’aviation Air Inuit. La somme allouée contribuera à la construction d’un nouveau hangar à Dorval pour mieux desservir les communautés du Nunavik. En plus de répondre aux besoins spécifiques d’Air Inuit, le hangar offrira des services d’entretien et de réfection d’avions à d’autres exploitants.

« Le territoire du Plan Nord représente 72 % de la superficie du Québec. Le développement du Nord nécessite donc des infrastructures stratégiques pour donner accès à cet immense territoire. La construction du nouveau hangar d’Air Inuit annoncée aujourd’hui permettra le développement des transports desservant les communautés du Nunavik et contribuera à la mise en œuvre du Plan Nord, pour le bénéfice de l’ensemble des Québécois », a déclaré le premier ministre Jean Charest.

« Ce projet d’Air Inuit permettra à Makivik d’établir encore plus fermement sa position dans le monde de l’aviation au Québec. La contribution du gouvernement du Québec réaffirme notre partenariat et notre volonté d’améliorer les conditions de vie des Inuits du Nunavik », a déclaré le président de la société Makivik, Pita Aatami.

Grâce à ce projet d’envergure totalisant 37,5 M$, Air Inuit élargira sa gamme de services. L’entreprise sera ainsi mieux outillée pour se démarquer et faire face à la concurrence. Air Inuit prévoit également l’acquisition d’un simulateur de vol pour les appareils de type DASH 8 qui servira à la formation des pilotes d’Air Inuit, ainsi qu’à d’autres exploitants. Une quarantaine de nouveaux emplois seront créés, en plus de consolider les 500 emplois actuels.

« Air Inuit facilite l’accès aux 14 communautés autochtones qui sont accessibles seulement par voie aérienne. Cette entreprise crée des occasions d’affaires entre les gens du nord et du sud. Elle contribue à l’émergence de l’entrepreneuriat inuit. Air Inuit est un bel exemple de réussite pour les futures entreprises du Nunavik », a commenté le ministre Geoffrey Kelley.

« Depuis 30 ans, Air Inuit se fait un devoir d’offrir à ses passagers un service sécuritaire, courtois et ponctuel. Grâce à l’appui financier du gouvernement du Québec, nous serons en mesure de continuer à développer des services de transport de qualité, essentiels aux communautés du Nunavik, ce qui fait notre fierté », a expliqué Andy Moorhouse, président du conseil d’administration d’Air Inuit.

« Nous sommes très heureux qu’Air Inuit ait choisi Montréal-Trudeau pour y établir sa nouvelle base opérationnelle pour sa desserte du Nord québécois. De plus, cet investissement confirme Montréal-Trudeau comme pôle d’emplois et comme centre d’excellence pour la réparation et l’entretien d’aéronefs », a déclaré James Cherry, président-directeur général d’Aéroports de Montréal. 

À propos d’Air Inuit

Air Inuit, propriété de la Société Makivik, assure la desserte des communautés du Nunavik, une région du Québec située au nord du 55e parallèle. 10 000 citoyens y résident, répartis dans 14 communautés qui bordent la côte est de la baie d'Hudson, la rive sud du détroit d'Hudson et les côtes de la baie d'Ungava. Puisque la région est dépourvue de transport terrestre, Air Inuit assure la mobilité des personnes de ces communautés éloignées. Il est aussi le principal fournisseur de transport aérien nolisé et d'urgence.

À propos du Plan Nord

Le Plan Nord est le projet d’une génération. Il est l’un des plus grands chantiers de développement économique, social et environnemental de notre époque. Le Plan Nord se déploiera sur une période de 25 ans. Il entraînera des investissements de plus de 80 milliards de dollars durant cette période et permettra de créer ou de consolider en moyenne 20 000 emplois par année. Le Plan Nord c’est aussi un projet ambitieux de développement durable puisque 50 % du territoire sera consacré à des fins autres qu’industrielles, à la protection de l’environnement et à la sauvegarde de la biodiversité.

À propos de la subvention accordée

L’aide financière de 5 M$ attribuée par le MDEIE est puisée à même le programme d’appui stratégique à l’investissement (PASI) et s’inscrit dans le cadre du Plan Nord. Le PASI a pour but d'appuyer des projets d'investissement et de développement de produits au Québec dans une perspective d'accroissement de la productivité et de création d'emplois.

Pour plus de renseignements sur les programmes et les services du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, consulter le nouveau site Web, plus complet, plus facile et plus efficace : Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.mdeie.gouv.qc.ca

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, inscrivez-vous au fil RSS Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.mdeie.gouv.qc.ca/rss.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017