Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Plan d’intervention québécois sur les gangs de rue 39 150 $ pour soutenir la maison des jeunes L’Énigme de Beaupré

Québec, le 6 janvier 2014 – Dans le cadre du Plan d’intervention québécois sur les gangs de rue, la première ministre du Québec et députée de Charlevoix–Côte‑de‑Beaupré, Pauline Marois, et le ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron, annoncent l’octroi d’une somme de 39 150 $ à la Maison des jeunes l’Énigme de Beaupré.

« Par leur engagement et leurs actions ciblées, les intervenantes et les intervenants de cet organisme contribuent à prévenir et à contrer le phénomène des gangs de rue. C’est donc avec fierté que nous les soutenons concrètement dans leurs démarches. La mission de la Maison des jeunes l’Énigme de Beaupré est un bel exemple d’initiative que le gouvernement du Québec souhaite encourager; l’organisme doit poursuivre ce travail essentiel », a déclaré la première ministre.

« Je suis heureux de soutenir financièrement le projet de cet organisme qui vise à offrir aux jeunes de la communauté différents services adaptés à leurs besoins, afin de prévenir la criminalité et l’adhésion des jeunes aux gangs de rue », a ajouté le ministre de la Sécurité publique.

Ce programme assure le maintien d’une pression sur les gangs de rue et offre aux jeunes des perspectives autres que le milieu de la délinquance et de la criminalité. Il permet de poursuivre les actions visant à réduire la criminalité associée aux gangs de rue, à dissuader les jeunes à risque d’y adhérer et à aider les membres de gangs de rue à quitter cet univers.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017