Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Pauline Marois salue la mémoire de Nelson Mandela

Québec, le 5 décembre 2013 – La première ministre du Québec, Pauline Marois, a exprimé, au nom du peuple québécois, sa très grande tristesse à la suite de l’annonce du décès de la figure emblématique de la lutte contre l’apartheid et ex-président de l’Afrique du Sud, Nelson Mandela.

« Aujourd’hui, le monde entier rend hommage à cet homme qui a consacré sa vie à ses idéaux de paix, d’égalité et de dignité. C’est avec une émotion particulière que nous joignons nos pensées à celles du peuple sud-africain et que nous lui transmettons nos plus sincères condoléances. Comme l’ensemble de la communauté internationale, nous sommes profondément attristés par la perte de ce personnage plus grand que nature », a affirmé Mme Marois.

« Certaines femmes et certains hommes hors du commun ont cette capacité d’orienter leur société vers de meilleurs lendemains. Animé d’une insatiable soif de justice, doté d’une force morale, d’une intelligence, d’une détermination et d’un courage exemplaires, Nelson Mandela fut l’un de ces êtres d’exception; sa lutte a transformé l’histoire de tout un continent », a poursuivi la première ministre.

Avocat de formation, Nelson Mandela s’est engagé dès 1948 dans la lutte contre la ségrégation raciale en Afrique du Sud, alors que prenait forme le régime de l’apartheid. Arrêté en 1963, il a été emprisonné pendant 27 ans. À sa libération, en 1990, il s’est fait l’apôtre de la réconciliation avec le gouvernement de son pays avant de devenir le premier président noir de l'Afrique du Sud, en 1994. Prix Nobel de la paix en 1993, il a fait de la lutte contre le VIH/sida son dernier grand combat.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017