Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Politique économique Priorité emploi La première ministre participe au dévoilement des nouvelles voitures du métro de Montréal

La Pocatière, le 25 novembre 2013 – La première ministre du Québec, Pauline Marois, accompagnée du ministre délégué au Tourisme et ministre responsable de la région du Bas‑Saint‑Laurent, Pascal Bérubé, a participé cet avant-midi au dévoilement des nouvelles voitures du métro de Montréal, à l’occasion d’un événement tenu à l’usine de Bombardier, à La Pocatière, en présence de plus de 600 employés.

« Nous célébrons avant tout aujourd’hui le savoir-faire du Québec et l’excellence de ses travailleuses et travailleurs. Ces nouveaux wagons de métro, à la fine pointe de la technologie, sont impressionnants. Ces voitures offriront un confort exceptionnel, une capacité d’accueil supérieure, une sécurité optimale, une plus grande performance et une fiabilité accrue », a déclaré la première ministre.

Présentées par le consortium Bombardier-Alstom, ces neuf premières voitures, des 468 qui seront produites au total, représentent un jalon important de la mise en place d’une grande priorité gouvernementale : l’électrification des transports. « La Société de transport de Montréal est un partenaire incontournable pour électrifier les transports. Sa contribution est précieuse et nous aidera à atteindre, collectivement, l’ambitieuse cible de l’indépendance énergétique », a ajouté Pauline Marois.

La production des nouvelles voitures du métro de Montréal crée directement et indirectement des centaines d’emplois, non seulement à La Pocatière, mais aussi un peu partout ailleurs au Québec.

« Je suis fier de constater que le défi lancé au consortium Bombardier-Alstom est relevé avec succès par les travailleurs du Bas‑Saint‑Laurent. Encore plus concrètement, ce défi représente des emplois de qualité et stimule toute l’économie régionale. Les créneaux d’avenir comme ceux des transports collectifs et électriques sont rafraîchissants pour le Bas‑Saint‑Laurent », a conclu le ministre délégué au Tourisme et ministre responsable de la région du Bas‑Saint‑Laurent.

Les nouvelles voitures seront intégrées graduellement jusqu’à la fin de 2018.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017