Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

38e Assemblée de l’OACI Pauline Marois rappelle l’importance de cette organisation pour Montréal et le Québec

Montréal, le 24 septembre 2013 – La première ministre du Québec, Pauline Marois, a salué aujourd’hui la communauté de l’aviation civile internationale, réunie à Montréal pour l’ouverture de la 38e session de l’Assemblée de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), qui regroupe cette année des représentants de 191 pays membres. « La place de l’OACI est à Montréal. Son avenir est ici. Je suis fière du combat que nous avons mené pour qu’elle reste dans la métropole, où elle représente le cœur de notre industrie aéronautique. Avec plus de 200 entreprises, 42 000 emplois et un chiffre d’affaires de 12,1 milliards de dollars, Montréal est sans conteste la capitale mondiale de l’aviation civile », a affirmé Pauline Marois.

Le printemps dernier, le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, en collaboration avec le gouvernement fédéral, avaient déployé de grands efforts pour conserver dans la métropole le siège social de l’OACI. La présence de l’OACI à Montréal génère plus de 1000 emplois directs et indirects, et des retombées économiques de 101 millions de dollars par année. Elle est la plus importante organisation internationale au Québec.

« Je suis confiante que les acteurs du milieu de l’aviation civile sauront trouver, lors de cette assemblée, des pistes de solution aux multiples défis auxquels fait face l’aviation civile, tant en matière de sécurité, d’environnement que d’achalandage », a ajouté la première ministre.

La 38e Assemblée de l’OACI se tient à Montréal du 24 septembre au 4 octobre. L’organisation onusienne a son siège social à Montréal depuis sa création en 1947. Sa mission vise le développement sécuritaire et durable de l’aviation civile, en collaboration avec ses États membres.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017