Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Incendies de forêt dans le nord du Québec La première ministre fait le point sur l’évolution de la situation

Québec, le 6 juillet 2013 – Afin de tenir la population informée, la première ministre du Québec, Mme Pauline Marois, fait le point sur la situation des incendies de forêt qui sévissent à plusieurs endroits dans le nord du Québec.

« Bien que la situation demeure critique dans certains secteurs, elle demeure contenue pour l’ensemble du Québec, grâce notamment aux efforts concertés de l’ensemble des partenaires qui travaillent déjà depuis plusieurs jours. Aujourd’hui, certaines régions, dont celle d’Eastmain, ont reçu de bonnes quantités de pluie, ce qui a contribué à améliorer la situation. Nous avons pu ravitailler en nourriture et en carburant les villages de Radisson, de LG2, LG3 et LG4 et de Chisasibi grâce à un convoi routier », a déclaré la première ministre.

En ce qui a trait au réseau d’Hydro-Québec, malgré l’évacuation préventive de 100 personnes du campement de l’Eastmain près de la Baie-James ce matin, notre réseau de transport d’électricité est en meilleure posture qu’hier dans ce secteur. Hydro-Québec continue de surveiller de près ses installations, particulièrement dans la région de la Côte-Nord.

Par ailleurs, le retour des membres de la communauté autochtone d’Eastmain a débuté en après-midi.

Actuellement, on dénombre une quarantaine d’incendies de forêt sur le territoire du Québec, tous au nord du 49e parallèle, dont une douzaine de nouveaux détectés aujourd’hui. Trois de ces incendies ne sont pas encore maîtrisés.

« Une mobilisation importante pour combattre ces incendies est mise en branle par l’ensemble des partenaires, et notamment par l’entremise de la Société de protection des forêts contre le feu. À l’échelle du Québec, ce sont 322 pompiers forestiers appuyés par 13 avions-citernes et 33 hélicoptères qui travaillent actuellement sur le terrain. À cela s’ajoutent 247 autres pompiers forestiers et 25 hélicoptères mobilisés et prêts à intervenir en tout temps », a ajouté la première ministre.

Des demandes d’appui en ressources supplémentaires ont également été transmises aux provinces et aux États voisins, pour lesquelles le Québec a reçu des réponses positives. Ainsi, dès aujourd’hui, 2 sections de 21 pompiers forestiers chacune provenant du Nouveau-Brunswick et du New Hampshire prêtent main-forte aux équipes en place.  

« Même si la situation s’est améliorée pour ce qui est de la Baie-James, elle demeure toutefois préoccupante. Je vous assure que nous mettons tout en œuvre afin d’assurer la sécurité des gens et des infrastructures québécoises et je tiendrai la population informée régulièrement de l’évolution de ces incendies de forêt », a conclu la première ministre.

Rappelons qu’il est important pour tous les citoyens de respecter l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert sur une grande portion du territoire, dont le Nord‑du‑Québec, le Saguenay–Lac-Saint-Jean et la Côte-Nord. Les citoyens peuvent consulter le site Internet gouvernemental suivant pour connaître l’état de la situation et les consignes en vigueur : Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.urgencequebec.gouv.qc.ca.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017