Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Mission du premier ministre en Chine Signature d'une entente de collaboration entre l'Université du Québec à Rimouski et l'Université océanographique de Chine

Jinan, le 31 août 2011 -  Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a participé à la signature d’une entente de collaboration entre l’Institut des sciences de la mer de l’Université du Québec à Rimouski (ISMER-UQAR) et l’Université océanographique de Chine (UOC), située à Qingdao dans la province du Shandong.

L’entente, signée par le recteur de l’UQAR, Michel Ringuet, et par le vice-président de l’Université océanographique de Chine, Dong Shuanglin, permettra la réalisation de projets de recherche scientifique cofinancés ainsi que l’échange d’étudiants doctorants dans le secteur des sciences de la mer.

Le Québec développe depuis près d’une décennie une relation étroite avec la province du Shandong. Tous deux membres de la Conférence des Régions partenaires, le Québec et le Shandong ont également tissé une solide collaboration bilatérale, réaffirmée aujourd’hui par la tenue du 2e groupe de travail Québec-Shandong. L’UQAR et son Institut des sciences de la mer (ISMER) ont d’ailleurs bénéficié du soutien financier du ministère des Relations internationales, des suites du premier groupe de travail Québec-Shandong tenu en 2009. De tels groupes de travail et les crédits qui y sont consacrés constituent un tremplin pour le développement de collaborations scientifiques à l’international pour les centres de recherche québécois.

« Sans la participation du Québec à la Conférence des Régions partenaires et sans la mise en place d’un groupe de travail entre le Québec et le Shandong, cette entente n’aurait pas été possible. Je félicite l’UQAR et l’Université océanographique de Chine qui, par la signature de cette entente, démontrent que le développement de nos relations avec la Chine apporte des retombées concrètes pour nos institutions de haut savoir, ainsi que pour l’ensemble des régions du Québec », a déclaré le premier ministre.

Ce partenariat établi avec l’UOC, grâce au soutien du gouvernement du Québec, contribue par ailleurs au rayonnement de l’UQAR et de l’ISMER sur la scène internationale. L’alliance avec l’UOC a en effet permis à l’ISMER d’être invité à joindre les rangs de l’International Association of Marine-Related Institutions. L’ISMER est la seule institution canadienne membre de ce prestigieux regroupement. Cette distinction consacre l’ISMER comme un leader au Canada et sur la scène mondiale dans le secteur de l’océanographie.

Il est à noter que les recherches océanographiques figurent parmi les priorités nationales énoncées dans le nouveau plan quinquennal du gouvernement chinois.  Rappelons que dans le cadre de sa mission en Chine, le premier ministre du Québec et le ministre chinois de la Science et de la Technologie, WAN Gang, ont renouvelé l’entente Québec-Chine en science et technologie. Cette entente, qui existe depuis 5 ans, occupe une place prépondérante dans les relations institutionnelles entre le Québec et le gouvernement central de la Chine. Au cours des quatre prochaines années, le gouvernement du Québec consacrera environ 1,2 M$ de dollars au développement de projets de recherche conjoints sur des enjeux communs de recherche et d’innovation, dont les recherches environnementales et les sciences marines. Les partenaires chinois consacreront également les ressources conséquentes au financement de ces projets conjoints, en plus de collaborer à l’obtention de financements internationaux.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017