Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Mission économique en Chine Neuf entreprises québécoises s'entendent avec leurs partenaires chinois

Beijing, mercredi le 30 août 2011 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné du ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Clément Gignac, et de la ministre des Relations internationales, Monique Gagnon-Tremblay, a été témoin de signatures d’ententes et d’annonces de partenariats entre neuf entreprises québécoises et leurs partenaires chinois. 

« Au cours des dernières années, le Québec s’est appliqué à explorer et à développer sa relation avec la Chine. Nous sommes aujourd’hui en mesure de constater que le marché chinois ouvre ses portes aux entreprises qui s’y investissent et qui persévèrent », a souligné le premier ministre.

Les entreprises québécoises suivantes ont procédé à des annonces :

Hydronov

L’entreprise Hydronov (Mirabel) annonce la mise en opération d’un premier centre de production intégrée de poissons et légumes organiques en Chine. Il s’agit du premier jalon d’une entente avec le groupe Haichang de Dalian, d’une valeur de 60 M$ et représentant des retombées de 20 M$ en produits et services pour des entreprises québécoises et canadiennes.

N-TECK

Le Groupe N-Teck annonce la signature d’un premier contrat d’une valeur de 5 M$, dont près de 75 % constitue des exportations directes avec le Groupe Haichang Land Corporation pour la construction de huit villas modèles et d’un hôtel haut de gamme à ossature de bois dans le nord-est de la Chine. Le projet du Groupe N-Teck servira de modèle d’affaires et contribuera à positionner plusieurs manufacturiers québécois dont American Structure, Groupe Servicom et Rinox. Ce premier contrat contribuera aussi à faire reconnaître en Chine les technologies et le savoir-faire québécois dans le domaine des constructions en bois.

Mokko Studio

Mokko Studio Inc et Beijing Wanhao International Animation Co., en collaboration avec la Beijing Film Academy, annoncent la signature d’une entente pour la création d’un important complexe de production, de recherche et de formation en multimédia. Le Centre International Multimédia MOKKO-WANHAO, pour lequel des installations seront construites à Beijing et à Montréal, débutera ses activités dès 2013 à Beijing. Le projet comprend ainsi dans les deux villes un centre de production multimédia, un centre de développement et de création de contenu, un centre de recherche en technologies multimédia et un centre de formation. Le projet accueillera annuellement des centaines d’artistes, techniciens, chercheurs et étudiants des deux pays.

Par cette collaboration, les partenaires chinois comptent profiter de l’expertise québécoise unique en effets visuels et en animation tandis que l’entreprise Mokko Studio compte accéder au plus important marché intérieur en audiovisuel au monde.

WSX

L’entreprise de Montréal World Supply Xchange (WSX) conclut une entente renouvelable d’un an avec son partenaire T-Grand International (Tianjin) pour l’exportation en Chine de conteneurs recyclés, un contrat d’une valeur de 10 M$ pour la première année. Le succès de cette entreprise est attribuable en bonne partie à son dynamisme et à sa persévérance en Chine au cours des dernières années.

ICAM Technologies

L’entreprise ICAM technologies annonce la signature d’un contrat avec le revendeur Value Creation International (VCI) pour offrir en Chine sa gamme complète de solutions informatiques. Au cours des trois prochaines années, ce contrat devrait contribuer à positionner ICAM auprès des grands manufacturiers chinois du secteur aéronautique, tout en permettant l’embauche de plusieurs ingénieurs de haut niveau à ses bureaux de Montréal.

TeraXion

L’entreprise de haute technologie TeraXion consolide son entente commerciale avec le distributeur Luster Light Tech. Notons que TeraXion a fait cette année de la Chine l’un de ses marchés principaux avec des ventes qui ont dépassé le plateau des 10 M$. La croissance actuelle de l’entreprise, qui emploie aujourd’hui 180 personnes à Québec, témoigne de façon éloquente des occasions d’affaires qui découlent du déploiement rapide en Chine des réseaux de télécommunication.

Birks

L’entreprise Birks annonce qu’elle a constitué une filiale à Hong Kong. Il s’agit d’un premier pas vers l’établissement d’un réseau de boutiques dans plusieurs villes de Chine. Cette décision de Birks, entreprise québécoise centenaire, témoigne de l’importance grandissante de la Chine comme marché de consommation pour les biens haut de gamme. La constitution de cette filiale contribuera à l’augmentation de la fabrication et de l’exportation de bijoux du Québec.

Genacol

L’entreprise Genacol a conclu une importante entente de distribution avec JKY International de Tianjin pour la distribution en Chine de son principal produit de santé naturel. La commande prévue dans cette entente devrait assurer à Genacol une présence permanente sur ce marché, qui présente un potentiel énorme pour les entreprises québécoises œuvrant dans le domaine des produits naturels.

Cavalia

Signe que l’essor économique de la Chine pourra également servir l’intérêt de l’industrie culturelle québécoise en Chine, le premier ministre a participé en matinée à une conférence de presse de l’entreprise québécoise Cavalia et de son partenaire local Airhouse, qui ont annoncé une série de représentations à Beijing à compter de 2012. À l’invitation d’Airhouse, Cavalia élira domicile au Laoshan BMX Venue, un des sites ayant été construits pour les jeux olympiques de Beijing, à compter du 29 avril 2012.

Par ailleurs, le premier ministre s’est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, YANG Jiechi. Les deux hommes se sont rencontrés en 2005 alors que monsieur Yang assumait les fonctions de vice-ministre aux Affaires étrangères. Ils avaient alors discuté de l’opportunité de développer les relations entre le Québec et une province chinoise et de la possibilité d’ouvrir un consulat chinois au Québec. Depuis ce temps, le Québec et le Shandong sont devenus des partenaires de premier plan et le gouvernement chinois a ouvert un consulat général à Montréal en juin dernier. 

« Depuis 2003, le gouvernement du Québec a hissé au rang de pays prioritaire la Chine. Notre séjour à Beijing aura permis de consolider notre relation avec les décideurs du gouvernement chinois, d’aider des entreprises à concrétiser leurs projets en Chine et à faire la promotion du Plan Nord », a déclaré le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017