Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Mission économique en Chine Le premier ministre Jean Charest à la tête d'une délégation de 54 entreprises et institutions québécoises

Beijing, le 28 août 2011 - Le premier ministre du Québec, Jean Charest, dirige une mission économique en Chine du 28 août au 2 septembre prochain. Il est accompagné pour l’occasion de la ministre des Relations internationales, Monique Gagnon-Tremblay, du ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Clément Gignac, du président-directeur général d’Investissement Québec, Jacques Daoust, ainsi que d’une délégation de 54 entreprises et institutions québécoises.

« Au cours des 30 dernières années, le développement accéléré de la Chine en fait un acteur incontournable sur la scène mondiale. Les besoins matériels et humains importants qui découlent de son essor spectaculaire et la constitution d’une classe moyenne parmi les plus importantes du monde offrent des perspectives inédites pour les entreprises québécoises », a déclaré le premier ministre.

Le premier ministre se rendra dans trois villes présentant un intérêt stratégique pour le Québec. À Beijing, capitale de la Chine, monsieur Charest s’entretiendra notamment avec des représentants du gouvernement central ainsi qu’avec des investisseurs et dirigeants d’entreprises. Le premier ministre se rendra ensuite à Jinan, dans la province du Shandong, une région chinoise très active sur la scène internationale avec qui le Québec a développé des liens étroits. La mission se conclura à Shanghai, capitale économique de la Chine.

À chaque étape de son séjour, le premier ministre aura l’occasion de présenter le Plan Nord aux entreprises et aux investisseurs chinois dans le cadre de conférences et de séminaires sectoriels organisés en collaboration avec des experts d’Investissement Québec et du ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Le Plan Nord revêt une importance particulière dans le positionnement stratégique du Québec en Asie et dans le contexte plus global de la création d’un nouvel espace économique pour le Québec.

La Chine est désormais le second partenaire commercial du Québec avec un volume d’échanges qui a dépassé cette année les 9 G$ CA. Dans le contexte actuel où la reprise de l’économie américaine tarde à se manifester, les entreprises québécoises sont confrontées plus que jamais au défi de la diversification de leurs marchés d’exportation. À cet égard, la Chine s’avère un partenaire de premier plan pour assurer leur croissance en raison de la taille de son marché.

Cette mission comporte une délégation d’entreprises québécoises qui s'inscrivent dans la ligne de produits de type « haute technologie et haut de gamme ». Près de 20 % des PME exportatrices québécoises font des affaires en Chine. Parmi celles-ci, on estime qu'environ 600 entreprises québécoises exportent leurs produits et services de façon régulière en Chine. Les bureaux du Québec en Chine, situés à Beijing et à Shanghai, ont accompagné près de 140 entreprises québécoises dans leur développement d'affaires en 2010.

Profitant de son passage à Beijing, le premier ministre a participé aujourd’hui à l’inauguration d’une foire de produits québécois qui se tenait au Shin Kong Place, un centre commercial regroupant des marques internationales de renom. L’événement, qui en est à sa deuxième édition, regroupe des exposants d’entreprises québécoises actives dans la production d’alcools et d’aliments fins, de produits de santé, de soins personnels et de cosmétiques, de parfumerie, d’articles et accessoires de mode, de blocs de construction et de jouets pour enfants.

Rappelons finalement que la Politique internationale du Québec, publiée en 2006, inscrit la Chine parmi les pays prioritaires pour le déploiement de l’action du Québec à l’étranger. De ce fait, le gouvernement du Québec a renforcé ses effectifs dans ses bureaux en Chine et a investi des sommes importantes dans les projets de coopération dans les domaines de la science et de la technologie. Un bureau de représentation touristique a aussi été ouvert à Beijing en octobre dernier.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017