Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Autoroute 50, dans les Laurentides Le premier ministre inaugure le tronçon entre Grenville-sur-la-rouge et Pointe-au-chêne

Grenville-sur-la-Rouge, 19 août 2011 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, en compagnie du ministre délégué aux Transports et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Norman MacMillan, et du député d’Argenteuil, David Whissell, a inauguré ce matin 18 kilomètres de nouvelle chaussée sur l’autoroute 50 dans les Laurentides.

Le premier ministre a procédé à la coupe symbolique du ruban sur le pont enjambant la rivière Rouge, marquant du même coup la livraison d’une seconde section de l’autoroute dans les Laurentides. « En 2005, notre gouvernement s’était engagé à réaliser le prolongement de l’autoroute 50 et voilà que, six ans plus tard, nous soulignons la fin d’une autre phase de travaux qui démontre l’importance stratégique qui est attribuée à cette autoroute pour le développement des régions », a mentionné monsieur Charest.
 
« L’autoroute 50 constitue sans aucun doute le plus important legs du gouvernement de Jean Charest aux citoyens actuels et futurs d’Argenteuil. Le tronçon que nous inaugurons aujourd’hui marque la fin des travaux sur notre territoire et constitue certainement un outil de développement qui dynamisera l’économie de la région. Il y a quelques années, j’annonçais la construction de cette autoroute, et aujourd’hui je suis fier de dire que le travail est accompli », a déclaré le député David Whissell.  

Particularités du tronçon entre Grenville-sur-la-Rouge et Pointe-au-Chêne

Le défi était de taille pour la construction de cette section d’autoroute. L’édification du pont de la rivière Rouge, une imposante structure située à 74 mètres au-dessus de la rivière, présentait un défi technique de réalisation en raison des exigences accrues pour la résistance aux séismes et de sa longueur de 378 mètres de tablier supporté par des poutres en acier lancées. Double défi que celui de travailler dans une zone très escarpée et comportant des enjeux environnementaux considérables.

La présence de nombreux cerfs de Virginie a demandé au Ministère des mesures spécifiques pour assurer la sécurité des déplacements sur la nouvelle autoroute. Dans ce cas, l’objectif était de préserver dans leur habitat les nombreux cervidés. C’est d’ailleurs pour cette raison que des rampes d’échappement, des clôtures de 2,4 mètres de hauteur et des traverses souterraines ont été mises en place.

 En 2008, le tronçon entre Lachute et Grenville-sur-la-Rouge a été ouvert, laissant un parcours de 18 kilomètres à construire dans les Laurentides. La construction de ce tronçon aura généré un investissement de 147 millions de dollars. Échelonnés sur 5 ans, ces travaux auront notamment été marqués par la construction de 15 structures dont le pont de la rivière Rouge, ainsi que deux échangeurs, soit celui du chemin Avoca et celui du chemin de la rivière Rouge.

« Cette inauguration s’inscrit dans le vaste plan de redressement du réseau routier, qui prévoit des investissements de 16,3 milliards de dollars entre 2009-2014. À l’automne 2012, l’autoroute 50 sera complétée et offrira 90 kilomètres de nouvelle chaussée pour améliorer la sécurité des usagers et l’offre de service pour la région des Laurentides et de l’Outaouais », a conclu monsieur MacMillan.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017