Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

CAP NORD Chaudière-Appalaches Le Plan Nord : des occasions d'affaires à saisir

Saint-Georges, le 17 février 2012. ― Le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et de la région du Centre-du-Québec, Laurent Lessard, du ministre de la Sécurité publique et député de Beauce-Sud, Robert Dutil, de la ministre déléguée aux Services sociaux et députée de Bellechasse, Dominique Vien, du député de Lévis, Gilles Lehouillier, et du député de Montmagny-L’Islet, Norbert Morin, était de passage dans la région de la Chaudière-Appalaches dans le cadre de la tournée CAP NORD où étaient réunies plus de 350 personnes.

« Le Plan Nord est l’un des plus importants projets que le Québec ait portés et présente un monde d’opportunités qui profiteront à l’ensemble des régions du Québec. La tournée CAP NORD vise à mettre en valeur les occasions d’affaires liées à ce vaste projet et à favoriser les rencontres entre les entreprises qui œuvrent dans le Nord du Québec et celles du Sud. Le Plan Nord vise la création de la richesse pour tous les Québécois et je n’ai aucun doute que les citoyens de la Chaudière-Appalaches en saisiront toutes les opportunités », a déclaré le premier ministre.

« Je suis très heureux de participer à la tournée CAP NORD. Le Plan Nord est une pièce maîtresse du développement économique du Québec. Il permettra la création de plusieurs milliers d’emplois et offrira aux entreprises de notre région des occasions d’affaires dans plusieurs secteurs d’activité. L’événement d’aujourd’hui, j’en suis convaincu, nous permettra de favoriser les échanges et les retombées économiques du Plan Nord dans notre région », a commenté Laurent Lessard.

« À titre de député de Beauce-Sud, je suis interpellé par la concrétisation des nombreux projets d’investissement résultant du Plan Nord. Au cours des 25 prochaines années, le gouvernement et les entreprises privées investiront quelque 80 milliards de dollars dans le cadre de ce plan, notamment dans les secteurs des énergies renouvelables, de l’exploitation de mines et la construction d’infrastructures. C’est une excellente nouvelle qui aura des répercussions positives pour la région de la Chaudière-Appalaches ainsi que pour l’ensemble des régions du Québec », a précisé Robert Dutil.

À propos du Plan Nord

Rappelons que le Plan Nord, présenté le 9 mai dernier, est l’un des plus grands chantiers de développement économique, social et environnemental de l’histoire du Québec. Il se déploiera sur 25 ans et entraînera, durant cette période, des investissements de plus de 80 G$.

Le Plan Nord intègre le développement énergétique, minier, forestier, bioalimentaire, touristique et du transport. Il met en valeur la faune ainsi que la protection de l’environnement et la conservation de la biodiversité. Ce développement se fera au bénéfice des communautés concernées et du Québec tout entier, et ce, dans le respect des cultures et des identités.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017