Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Mission du premier ministre en Chine Fin de mission fructueuse pour les entreprises québécoises

Shanghai, le 2 septembre 2011. – Au terme de sa mission en Chine, le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné du ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Clément Gignac, ainsi que de la ministre des Relations internationales, Monique Gagnon-Tremblay, a participé à la signature d’ententes et d’annonces de partenariats entre six entreprises et organismes québécois et leurs partenaires chinois. 

« Ces signatures constituent une preuve supplémentaire du bien-fondé de nos démarches en Chine et de la pertinence des missions économiques que nous organisons. Je peux assurer nos entrepreneurs ainsi que leurs partenaires chinois que nous serons présents, au cours des prochaines années, pour développer et consolider nos liens ici. Nous serons toujours prêts, avec la contribution de nos bureaux en Chine, à vous appuyer dans vos démarches », a souligné le premier ministre.

Les entreprises et organismes québécois suivants ont fait des annonces :

Norduyn

L’entreprise Norduyn annonce l’obtention, au cours des dix prochaines années, d’un contrat avec Lufthansa pour la fabrication de chariots-repas ultralégers, contrat d’une valeur pouvant aller jusqu’à 100 M$. Graduellement mis en service sur les vols intercontinentaux, ces nouveaux chariots, développés par les équipes d’ingénieurs de Montréal, devraient permettre à Lufthansa d’économiser annuellement 9 000 tonnes de kérosène et de produire 28 350 tonnes de CO2 en moins. Ce contrat – dont la première étape est constituée de 30 000 chariots – devrait assurer à l’entreprise une croissance à l’échelle internationale. Norduyn prévoit ainsi accroître ses activités à ses usines de Montréal et de Shanghai, qui comptent chacune une centaine d’employés.

Elasto Proxy

Elasto Proxy annonce aujourd’hui son implantation permanente en Chine au sein de l’incubateur du Conseil commercial Canada-Chine, situé à Shanghai. Ce fabricant de produits de caoutchouc industriel devient ainsi la première entreprise québécoise à faire partie de cet incubateur. Cette annonce s’inscrit dans le cadre de la collaboration établie entre le Conseil commercial Canada-Chine et le gouvernement du Québec, qui vise à renforcer la présence physique permanente des entreprises québécoises sur un marché en forte croissance, comme celui de la Chine.

ICAM Technologies

ICAM Technologies annonce que l’Université Polytechnique de Hong Kong (HK PolyU), reconnue pour son expertise en procédés industriels, devient un centre de formation en Chine pour ses solutions informatiques. L’Université fera dans un premier temps l’acquisition de 25 systèmes complets ICAM PSE,  afin de les proposer aux entreprises de la région de Hong Kong. ICAM Technologies profite également de l’occasion pour annoncer l’ouverture d’un premier bureau à Shanghai.

IFCS

Les entreprises québécoises LSR Immobilier, Bouthillette Parizeau et associés, ainsi que IFCS inc. signent un accord de partenariat avec la compagnie du Shandong Qingdao Zhong Jia Ke Ji You Xian pour la distribution de leurs produits spécialisés en gestion des immeubles et des actifs. Ces entreprises comptent exporter en Chine l’expertise québécoise dans le domaine de l’efficacité énergétique des nouveaux bâtiments.

Polytechnique

L’École Polytechnique de Montréal annonce une entente avec la Shanghai Jiaotong University pour un programme conjoint d’études supérieures, soit des séjours d’étudiants de courte durée et l’obtention d’un double diplôme de maîtrise ou de doctorat. Cette entente permettra à ces deux établissements de renforcer leurs liens et de bénéficier de l’apport des meilleurs chercheurs dans différents domaines de l’ingénierie.

Barreau de Montréal

Le Barreau de Montréal et le Shanghai Bar Association ont convenu d’une entente visant au partage de leur  expertise juridique réciproque. Cette entente permettra aux avocats montréalais et shanghaïens de mieux conseiller leurs clients quant aux possibilités d’affaires des deux pays. Au cœur des réformes économiques actuelles en Chine, le Barreau de Montréal souhaite que davantage d’avocats québécois établissent une présence permanente dans le pays.

Notons par ailleurs qu’au cours des prochains jours, le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Clément Gignac, se rendra à Hong Kong, qui représente un centre financier et commercial de première importance en Asie-Pacifique. Il sera accompagné du président et directeur général d’Investissement Québec, Jacques Daoust.

Lors de sa première visite officielle à Hong Kong, le ministre rencontrera notamment le secrétaire aux Finances de la région administrative spéciale de Hong Kong, John Tsang Chun-wah. Il compte également s’adresser à la communauté d’affaires canado-hongkongaise, afin de promouvoir les atouts du Québec de même que les possibilités offertes par le Plan Nord. Par cette mission économique, le gouvernement du Québec cherche aussi à renforcer ses liens politiques et commerciaux avec Hong Kong.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017