Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

50e anniversaire de la Délégation générale du Québec à Paris Le premier ministre souligne le caractère unique de la relation France-Québec

Paris, le 4 octobre 2011 – Au deuxième jour de sa mission en France, le premier ministre Jean Charest a participé à des événements visant à souligner le 50e anniversaire de la Délégation générale du Québec à Paris.

Le premier ministre du Québec, de même que le ministre d’État et ministre des Affaires étrangères et européennes de France, Alain Juppé, se sont adressé aux participants du colloque « La Coopération franco-québécoise : hier, aujourd’hui, demain ». Organisé par la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs, ce colloque visait à souligner le 50e anniversaire de la présence québécoise en France en proposant un regard sur l’histoire et les perspectives de la relation France-Québec. Ce colloque traitait des principaux outils et moyens de fonctionnement de cette coopération, du début des années 60 à nos jours, et visait à en dresser un bilan dans tous les domaines. Il réunissait des experts et des acteurs de cette coopération, tant français que québécois. « Il est de notre intérêt mutuel de poursuivre le développement d’une relation aussi productive, aussi féconde, marquée par l’innovation et la créativité. Cette relation mature peut faire preuve d’audace. Le meilleur exemple est sans aucun doute l’Entente entre le Québec et la France en matière de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles », a souligné monsieur Charest.

Au cours de cette journée, le premier ministre Charest s’est également entretenu avec le maire de Paris, Bertrand Delanoë. Ils ont par la suite dévoilé une plaque commémorative marquant la mise en valeur de la Place du Québec ainsi que de l’œuvre « L’Embâcle », du sculpteur Charles Daudelin, qui orne le site. La cérémonie s’est déroulée en présence de l’épouse et du fils du sculpteur. La Ville de Paris a apporté son soutien dans ces travaux de mise en valeur réalisés à l’occasion du 50e anniversaire. La Place du Québec, située devant L’Église Saint-Germain-des-Prés à l’un des carrefours les plus fréquentés de la capitale, avait été inaugurée en 1980 par René Lévesque et le maire de Paris, Jacques Chirac. Le gouvernement du Québec a fait don de la sculpture de Charles Daudelin en 1984.

En présence du ministre responsable de la Coopération, Henri de Raincourt, le premier ministre a aussi participé au dévoilement de l’œuvre de Geneviève Cadieux, « La voie lactée », qui ornera les murs de la station Saint-Lazare du métro de Paris. Cette œuvre est offerte par la Société de transport de Montréal à la Régie autonome des transports parisiens à l’occasion du 50e de la DGQP et des 150 ans du transport collectif à Montréal. « Souligner un demi-siècle de relation diplomatique directe et privilégiée est une occasion de fêter, mais également d’exercer un devoir de mémoire. Les gestes que nous posons aujourd’hui témoignent de cette volonté qui nous anime de poursuivre et d’approfondir cette relation mature que d’autres ont nourrie avant nous », a souligné Jean Charest.

Par ailleurs, le premier ministre a présenté le Plan Nord devant des présidents des Conseils régionaux de France, réunis à l’initiative de l’Association des Régions de France. Le Québec est engagé dans une collaboration avec plusieurs régions françaises, laquelle prend la forme notamment d’échanges entre les créneaux d’excellence québécois et les pôles de compétitivité français. Le premier ministre souhaitait sensibiliser les présidents des Régions françaises à tout le potentiel qu’offre la mise en œuvre du Plan Nord.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017