Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

La première ministre et le ministre de la Culture et des Communications inaugurent la résidence d’étudiants du Domaine Forget

Saint-Irénée, le 15 juin 2013 – La première ministre du Québec et députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, Pauline Marois, et le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, ont pris part aujourd’hui à l’inauguration de la résidence d’étudiants Paul Lafleur du Domaine Forget, à Saint-Irénée.

« Je suis très heureuse de procéder à cette inauguration tant attendue, et je suis persuadée que cette nouvelle résidence répondra aux attentes de la clientèle. Le Domaine Forget, ce lieu culturel de découvertes, de rencontres et d’échanges, est reconnu comme un acteur important pour la formation de la relève artistique et la vitalité de la région de Charlevoix », a déclaré la première ministre.

Ce nouveau complexe d’hébergement fait partie de la première phase d’un plus vaste projet de nature culturelle. L’investissement du gouvernement du Québec pour ce pavillon s’élève à 2 047 537 $ et permettra de loger adéquatement les étudiants de l’Académie internationale de musique et de danse.

« Incrusté dans un décor naturel et inspirant, le Domaine Forget compte parmi nos institutions les plus réputées en matière d’enseignement et de diffusion de la musique classique. Je veux souligner les efforts constants investis par cette organisation pour offrir à de jeunes musiciens, destinés à des carrières prometteuses, un lieu propice à l’apprentissage et au développement artistique », a ajouté le ministre Kotto.

Une seconde phase, estimée à près de 1 M$, débutera à l’automne 2013 et consistera entre autres à réaménager les dortoirs existants en appartements pour l’hébergement des professeurs et des étudiants de l’Académie.

Le coût total des travaux des deux phases s’élève à 4 860 446 $. La participation du ministère de la Culture et des Communications, en vertu de son programme Aide aux immobilisations, représente 49 % du coût total, soit un montant de 2 403 300 $.

L’autre partie du montage financier se répartit ainsi : 1 200 000 $ sont alloués par Développement économique Canada, 349 880 $ sont versés par le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, 175 000 $ proviennent du Secrétariat à la Capitale-Nationale, et 50 000 $ sont accordés par le Centre local de développement de la MRC de Charlevoix-Est. Le Domaine Forget complète le financement du projet par une contribution de 682 266 $ provenant de différents donateurs.

La contribution du ministère de la Culture et des Communications s’inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023, rendu public en avril. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 2 G$ pour le volet culturel. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus, en moyenne, par année. Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d’investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle manière de faire permettra d’évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.

Domaine Forget

Le Domaine Forget est une corporation à but non lucratif, qui œuvre dans les domaines de la formation, de la création et de la diffusion des arts, en musique et en danse. Sa principale activité est son Académie internationale de musique et de danse, qui s’adresse aux jeunes et aux futurs professionnels.

Il présente également, chaque été, le Festival International, qui offre une programmation musicale de qualité et voit défiler sur scène des musiciens québécois et internationaux de renom. L’inauguration de la résidence d’étudiants a d’ailleurs été suivie du concert d’ouverture du Festival.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017