Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Investissement de 35,8 M$ Centre multifonctionnel d'économie sociale : l’ancienne maison mère des Sœurs de la Providence convertie en logements communautaires, en résidence pour aînés et en espaces de bureaux

Montréal, le 17 mai 2013 – La première ministre du Québec, Pauline Marois, a officiellement lancé aujourd’hui les travaux de rénovation de l’ancienne maison mère des Sœurs de la Providence. La transformation de ce bâtiment, construit entre 1884 et 1888, permettra d’offrir d’ici peu 94 logements abordables à des aînés en légère perte d’autonomie et à des personnes qui ont vécu une situation d’itinérance, grâce au programme AccèsLogis Québec de la Société d’habitation du Québec (SHQ), ainsi qu’une ressource d’hébergement de 62 chambres pour personnes âgées en perte d’autonomie. Ce projet multifonctionnel, qui prévoit aussi l’aménagement d’espaces de bureaux et de la Maison de l’économie sociale, dans le cadre du Programme d’infrastructures en entrepreneuriat collectif du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, nécessitera un investissement de plus de 35,8 M$ de la part du gouvernement du Québec, de la Ville de Montréal et de partenaires du milieu.

Pour le gouvernement du Québec, ce sont près de 10,4 M$ qui seront consentis à ce projet, dont 9,4 M$ par l’entremise des programmes de la SHQ, qui garantira en outre le prêt hypothécaire contracté par l’organisme pour compléter le financement du projet, et 933 014 $ provenant du Programme d’infrastructures en entrepreneuriat collectif.

« Cet important projet met en valeur l’ampleur des forces vives d’une communauté solidaire. Comme vous le savez, j’ai fait de la solidarité l’un des quatre piliers d’intervention de mon gouvernement. Et je pense que c’est dans un projet comme celui-ci que le mot solidarité prend tout son sens. Je fais d’abord référence à la solidarité sociale, qui doit nous conduire à plus d’empathie envers les personnes les plus fragiles de notre société. Je pense aussi à la solidarité intergénérationnelle, quand il est question de prendre soin de nos aînés et de leur permettre de vivre dans la dignité », a déclaré la première ministre.

La Maison de la Providence et le Chambreclerc : des projets créatifs et rassembleurs

Cet ambitieux projet de revitalisation a demandé de la créativité, une vision d’ensemble des besoins exprimés par les gens du milieu et une excellente compréhension des enjeux culturels et historiques. Situé sur la rue Fullum à Montréal, le bâtiment principal subira une transformation majeure pour y accueillir 62 logements pour des personnes âgées en légère perte d’autonomie. La moitié de ces ménages aura accès au programme Supplément au loyer, de sorte qu’ils ne devront débourser que 25 % de leur revenu pour se loger.

Une fois transformé, le Pavillon Saint-Vincent, qui abritera le Chambreclerc, offrira 32 logements supervisés à des personnes qui ont vécu une situation d’itinérance et qui demeurent fragiles. Tous les locataires du Pavillon auront accès au programme Supplément au loyer.

« Ce qui est intéressant dans cette démarche pour offrir des logements aux Montréalais dans le besoin, c’est qu’elle repose sur la concertation et la mobilisation d’acteurs de divers milieux, dont ceux de l’habitation, de la santé, du municipal, de la culture et de l’économie sociale. Je suis très fier d’être ici aujourd’hui pour souligner cette belle initiative », a ajouté l’adjoint parlementaire à la première ministre (volet électrification des transports) et député de Sainte-Marie–Saint-Jacques, Daniel Breton.

« Les interventions de notre gouvernement en matière d’habitation génèrent des retombées économiques et sociales importantes. Elles contribuent notamment à réduire la pauvreté et les coûts qui y sont associés, et elles améliorent la qualité de vie des ménages. Ce grand projet en est un bon exemple », a fait savoir le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, ministre des Transports et ministre responsable de la SHQ, Sylvain Gaudreault.

La Maison de la Providence abritera également une ressource d’hébergement de 62 chambres. Ces chambres seront aménagées pour des personnes âgées en perte d’autonomie à qui l’on offrira des soins adaptés à leur état de santé. Ainsi, au terme des travaux, plus de 150 ménages montréalais, y compris les locataires de l’immeuble, pourront bénéficier des ressources intermédiaires du Centre La Traversée et profiter d’un milieu de vie de qualité et adapté à leurs besoins.

La Maison de l’économie sociale et des espaces de bureaux

Le projet prévoit l’aménagement d’espaces de bureaux occupant plus de 2500 mètres carrés, aux deux premiers étages et dans les anciennes écuries, pour la Maison de l’économie sociale et pour les organismes œuvrant dans les secteurs communautaire, de l’habitation et des arts. En tout, ces bureaux regrouperont quelque 120 travailleurs.

Société d’habitation du Québec

Rappelons que la SHQ a pour mission de favoriser l'accès des citoyens à des conditions adéquates de logement. L'habitation est une réponse structurante à une multitude de défis et de besoins de la société québécoise. Que ce soit en participant à préserver la santé des familles et des aînés, en luttant contre la pauvreté, l'exclusion sociale et l'itinérance ou en revitalisant les quartiers et les régions, la SHQ contribue à améliorer la qualité de vie de 230 000 ménages chaque année. Elle favorise également la création d'emplois et le développement de l'économie de toutes les régions du Québec. Voilà pourquoi le gouvernement du Québec a annoncé, dans son plus récent budget, une enveloppe budgétaire de 231 M$ pour la construction de 3000 logements abordables au cours des prochaines années.

Pour obtenir plus de renseignements sur les programmes et les services offerts par la SHQ, consultez le Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.habitation.gouv.qc.ca. Vous pourrez également y consulter Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. Espace Habitat, un nouveau magazine Web qui traite notamment des retombées des interventions de la SHQ sur l'ensemble de la société québécoise.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017