Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Programme d’infrastructures Québec-Municipalités Le gouvernement du Québec injecte près de 85 M$ dans la région de la Côte-Nord

Sept-Îles, le 14 mai 2013 – La première ministre du Québec, Pauline Marois, le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire et ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, ainsi que la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, sont heureux d’annoncer que la région de la Côte-Nord bénéficiera d’une aide financière gouvernementale estimée à près de 85 millions de dollars, pour la réalisation de douze projets municipaux prioritaires dans le cadre du développement nordique. Cette aide, qui provient du volet 4 du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM), a été annoncée lors d’une conférence de presse en présence de la députée de Duplessis, Lorraine Richard.

« Notre gouvernement s’est engagé à soutenir des initiatives concrètes pour favoriser l’exploitation et la valorisation de nos richesses naturelles, et ce, dans l’intérêt supérieur du Québec, de ses municipalités et de sa population. À ce chapitre, les années à venir seront riches en défis et je n’ai aucun doute que le gouvernement et les municipalités sauront conjuguer leurs efforts afin de les relever avantageusement, pour le mieux-être de nos concitoyens », a souligné la première ministre.

Les municipalités de Fermont, de Port-Cartier, de Schefferville, de Havre-Saint-Pierre et de Sept-Îles sont visées par la mise en œuvre de ces nouveaux projets qui répondent aux objectifs du développement nordique, comme la mise en valeur des potentiels énergétique, minier, forestier, bioalimentaire et touristique. Cet investissement public permettra aux municipalités de remplacer, de maintenir, de mettre aux normes et de développer leurs infrastructures d’eau potable et d’eaux usées, incluant la voirie locale, en plus de moderniser des infrastructures qui permettent le développement de la Côte-Nord.

« Le développement nordique entraîne, pour les municipalités de ce territoire, une pression forte sur leurs infrastructures, notamment en raison de l’arrivée de nouveaux résidents et des occasions d’affaires industrielles. En plus de créer plusieurs emplois dans la région, les projets sélectionnés contribueront à l’amélioration des conditions de vie des communautés et à la protection de l’environnement », a ajouté le ministre Gaudreault.

Le volet 4 du PIQM comprend une enveloppe globale de 200 millions de dollars destinée aux municipalités admissibles qui souhaitent réaliser des projets d’infrastructures engendrés par le déploiement nordique. Il permet d’accompagner financièrement les municipalités dans la réalisation de travaux de construction, de réfection ou d’agrandissement d’infrastructures.

Le Bureau régional de coordination gouvernementale de la Côte-Nord sera présent afin de permettre aux communautés locales de profiter de l’expertise gouvernementale pour établir les besoins prioritaires. Il sera l’interlocuteur régional privilégié en matière de concertation et de coordination.

« Nous voulons développer le Nord de manière responsable pour assurer le mieux-être et le développement des communautés. Nous croyons que la mise en place et la modernisation des infrastructures sont essentielles pour améliorer la qualité de vie des communautés de la Côte-Nord. Cette aide financière témoigne concrètement de la volonté de notre gouvernement à identifier les solutions les plus avantageuses pour accroître l'accessibilité des infrastructures, et ce, dans le respect des communautés locales et de l'environnement », a conclu la ministre Ouellet.

Le Secrétariat au développement nordique accompagnera quant à lui les communautés nordiques en soutenant le gouvernement dans l’application de ses stratégies et politiques en milieu nordique. Il aura notamment la responsabilité de veiller à optimiser l'ensemble des ressources, tant privées que publiques, mises à la disposition du territoire nordique en vue de faciliter un développement harmonieux, éthique et respectueux des populations.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017