Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Voie ferrée entre Gaspé et Percé La première ministre confirme une aide financière de 10 M$ à la Société du chemin de fer de la Gaspésie

Gaspé, le vendredi 10 mai 2013 – À l’occasion de l’inauguration du Carrefour intermodal de Gaspé, la première ministre du Québec, Pauline Marois, accompagnée du ministre délégué aux Régions et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Gaétan Lelièvre, a annoncé l’octroi d’une subvention de 10 M$ à la Société du chemin de fer de la Gaspésie pour effectuer des travaux de remise à niveau des structures ferroviaires entre Gaspé et Percé.

Cette aide financière de 10 M$ vise prioritairement la réhabilitation de trois ponts ferroviaires situés entre Gaspé et Percé. Les travaux prévus à ces infrastructures sont un préalable à la mise en service du train touristique L’Amiral dans ce secteur. Cette aide permettra également la réalisation d’autres travaux sur le même tronçon.

« Je suis très heureuse d’annoncer un investissement qui aura des retombées positives pour la Gaspésie en entraînant une offre de services touristiques enrichie à l’intention des nombreux vacanciers et croisiéristes internationaux qui visitent la région. Nous posons aujourd’hui un geste concret qui réaffirme la volonté de mon gouvernement de participer au rayonnement de nos régions », a déclaré la première ministre.

« C’est une très bonne nouvelle pour toute la population de la Gaspésie. Cet investissement accentuera l’attractivité touristique de notre belle région. Ce projet de train est depuis longtemps espéré et je suis heureux de voir qu’il se concrétisera. Notre région est une destination de choix pour de nombreux touristes et, désormais, ils auront une autre bonne raison de prolonger leur séjour », a conclu Gaétan Lelièvre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017