Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

La première ministre du Québec souligne la Journée internationale des travailleurs

Québec, le mercredi 1er mai 2013 – La première ministre du Québec, Pauline Marois, souligne l’apport essentiel des travailleuses et des travailleurs québécois au développement et au rayonnement de la société.

« En matière d’innovation, de créativité et d’entrepreneuriat, les Québécoises et les Québécois répondent présents. De tout temps, ce sont des gens qui ont mis, comme le dit l’expression, le cœur à l’ouvrage. Le 1er mai est l’occasion de nous rappeler qu’aucun développement économique, social ou culturel ne serait possible sans la contribution de chacun. Nous sommes tous les maillons d’une grande chaîne », a soutenu Pauline Marois.

Pour souligner l’occasion, et comme le veut la tradition, la première ministre s’est entretenue avec les chefs des trois grandes centrales syndicales : le président de la Confédération des syndicats nationaux, Jacques Létourneau, la présidente de la Centrale des syndicats du Québec, Louise Chabot, et le président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, Michel Arsenault. Ils ont discuté d’enjeux prioritaires comme les finances publiques, les ressources naturelles, les fonds de travailleurs, le projet de loi C 377 ainsi que la Commission nationale d'examen sur l'assurance-emploi, mise sur pied à la suite des modifications apportées au régime par le gouvernement fédéral.

« La main-d’œuvre est la première ressource du Québec et de loin sa plus précieuse. Les travailleuses et travailleurs sont garants de notre prospérité. Il faut veiller à protéger les droits et intérêts de tous, et trouver des solutions appropriées aux défis qui nous interpellent », a conclu la première ministre du Québec.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017