Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

PIQM : Un investissement provincial-municipal de 14 M$ La première ministre Pauline Marois annonce une aide financière de plus de 10 M$ à Petite-Rivière-Saint-François

Petite-Rivière-Saint-François, le 19 avril 2013 – La première ministre du Québec et députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, Pauline Marois, est heureuse d’annoncer que la Municipalité de Petite-Rivière-Saint-François bénéficiera d’une aide financière gouvernementale maximale de 10 436 717 $ pour l’alimentation et la distribution de l’eau potable et l’assainissement des eaux usées. Cette aide provient du Programme d’infrastructures Québec‑Municipalités (PIQM).

« Mon gouvernement reconnaît le besoin de renouveler et de remplacer les infrastructures d’eau dans les collectivités partout au Québec. C’est pourquoi je me réjouis du soutien financier accordé aujourd’hui à la Municipalité de Petite-Rivière-Saint-François, qui témoigne de la volonté de mon gouvernement d’assurer à tous les Québécois des infrastructures de qualité », a déclaré la première ministre du Québec.

Le système d’approvisionnement en eau potable qui dessert Petite‑Rivière‑Saint‑François est alimenté par les puits d’eau souterraine des secteurs Village et Maillard. Ce système doit être mis à niveau pour ajuster les équipements de traitement et pour répondre aux besoins de développement récréotouristique du Groupe Le Massif. En outre, la mise en place de nouvelles conduites de distribution permettra de régler les problèmes d’approvisionnement du secteur du chemin Grande‑Pointe.

Les travaux d’amélioration proposés pour l’eau potable visent notamment la construction d’un réservoir d’eau, l’ajout d’équipements de pompage, d’instrumentation et de désinfection, l’aménagement de postes de surpression et de réduction de pression, ainsi que la mise en place de conduites d’alimentation et de distribution.

Quant aux travaux pour l’assainissement des eaux usées, ils comprennent la mise en place de conduites de collecte et d’interception, l’installation de deux postes de pompage et de leurs conduites de refoulement, l’aménagement d’une station d’épuration de type étangs aérés et la construction d’une conduite d’émissaire pour le rejet des eaux traitées dans le fleuve Saint‑Laurent.

Ces interventions permettront d’offrir à la population de la municipalité de Petite‑Rivière‑Saint‑François et au développement récréotouristique du Groupe Le Massif une meilleure eau de consommation, en plus de réduire et d’améliorer la qualité des rejets d’eaux usées dans l’environnement.

Les coûts admissibles pour la réalisation de ce projet sont établis à 13 800 827 $. L’aide totale de 10 436 717 $ consentie par le gouvernement du Québec découle des volets 1.4 et 2.1 du PIQM. La participation financière de Petite-Rivière-Saint-François dans le PIQM s’élève à 3 364 110 $, à laquelle la Municipalité ajoute un autre montant de 337 757 $, portant sa contribution à 3 701 867 $ ainsi que le montant total des investissements à 14 138 584 $.

L’aide gouvernementale consentie à la Municipalité de Petite-Rivière-Saint-François s’inscrit dans le Plan québécois des infrastructures, qui prévoit près de 44,18 G$ pour la période 2011‑2016.

Pour sa part, le maire de la Municipalité de Petite-Rivière-Saint-François, M. Gérald Maltais, se réjouit de la réalisation de ces importants travaux, qui constituent un apport considérable pour la communauté. Il tient à remercier le gouvernement du Québec pour son appui financier qui permettra à sa municipalité de rehausser ses services publics et d’accroître son pouvoir d’attraction.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017