Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le gouvernement du Québec annonce une nouvelle étape dans le projet visant l’ajout de 146 lits à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur

Terrebonne, le 15 avril 2013 – La première ministre du Québec, Pauline Marois, accompagnée du ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, Réjean Hébert, et de la ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse et ministre responsable de la région de Lanaudière, Véronique Hivon, a annoncé aujourd’hui que le Centre de santé et de services sociaux du Sud de Lanaudière sera autorisé à procéder à la réalisation du dossier d’affaires initial, pour son projet visant l’ajout de 146 lits de soins de courte durée à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur. Ce projet, dont les coûts sont estimés à plus de 150 M$, sera entièrement financé par le ministère de la Santé et des Services sociaux, en vertu du prochain Plan québécois des infrastructures (PQI). Mme Marois a également confirmé un investissement de 1,2 M$ pour permettre à l’établissement de réaliser les études nécessaires à l’élaboration du dossier d’affaires initial.

Plusieurs scénarios sont envisagés pour augmenter la capacité d’accueil de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur, mais c’est à la suite de la réalisation du dossier d’affaires initial, qui est attendu d’ici le printemps 2014, qu’une des solutions immobilières pourra être retenue et permettra de préciser les coûts ainsi que l’échéancier du projet.

« Lorsque j'étais ministre de la Santé, j’avais donné le feu vert à la construction de l'Hôpital Pierre-Le Gardeur. C'est l’une des réalisations dont je suis très fière. Cet établissement est devenu une institution à la fine pointe de la technologie et il s'agit d'un succès en matière de gestion et de développement. Dans le cadre du PQI, notre gouvernement fait des choix responsables en sélectionnant les projets les plus porteurs pour le développement socioéconomique du Québec. L’augmentation constante de la demande de services dans la région fait de l’amélioration de la capacité d’accueil de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur un choix prioritaire », a déclaré la première ministre.

De nombreux facteurs expliquent la hausse de la demande de services auprès de l’établissement. Notamment, la région de Lanaudière connaît la croissance démographique la plus élevée au Québec, et le phénomène du vieillissement de la population y est aussi plus marqué que dans les autres régions. Comme l’a expliqué le ministre Hébert, « l’ajout de ces lits de courte durée permettra également le rapatriement de la clientèle lanaudoise qui est actuellement traitée à Montréal. La région pourra ainsi attirer les professionnels nécessaires pour prodiguer aux citoyens de la région des soins de qualité, sans qu'ils aient besoin de traverser sur l'île de Montréal ».

« Cet investissement démontre notre confiance envers l’Hôpital Pierre-Le Gardeur et son équipe, qui jouent un rôle majeur, ici, dans Lanaudière. Notre gouvernement est résolument engagé à soutenir nos établissements de santé et de services sociaux. Nous voulons ainsi offrir à la population des grands centres, comme à celle des régions, des infrastructures adéquates et fonctionnelles, qui garantissent des soins et des services de grande qualité », a conclu la ministre Hivon.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017