Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Un nouveau projet de compostage voit le jour en Abitibi-Témiscamingue grâce à un soutien financier de 268 600 $

Rouyn-Noranda, le jeudi 21 mars 2013 – La première ministre du Québec, Pauline Marois, a annoncé aujourd’hui des investissements de 268 600 $ en Abitibi-Témiscamingue, dans le cadre du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC). Cette aide sera versée à la firme Multitech Environnement pour l’aménagement d’une installation de compostage. À cette occasion, Mme Marois était accompagnée du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, Yves François Blanchet, et du député de Rouyn-Noranda–Témiscamingue, Gilles Chapadeau.

Le projet de la firme Multitech Environnement consiste à mettre en place une plateforme de compostage dans une partie non exploitée de son site d’enfouissement technique, à Rouyn-Noranda. Le centre offrira une capacité de traitement maximale de 6000 tonnes. Le coût total du projet s’élève à 1,3 million de dollars. 

« Le gouvernement du Québec est déterminé à réduire rapidement et de façon significative nos émissions de gaz à effet de serre. C’est pourquoi nous avons décidé tout récemment de prolonger le PTMOBC. Grâce au projet de la firme Multitech Environnement, on évitera que plus de 9000 tonnes de gaz carbonique soient rejetées dans l’atmosphère chaque année. C’est une contribution substantielle à la lutte contre les changements climatiques », a déclaré la première ministre.

« Le recyclage des matières résiduelles organiques représente un fort potentiel économique dans une vraie perspective de développement durable, ce qui contribue à faire du Québec un modèle », a souligné le ministre Blanchet.

Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage

Le PTMOBC offre un soutien financier au milieu municipal et au secteur privé pour l’installation d’infrastructures permettant de traiter la matière organique au moyen de ces deux procédés. Ce programme a comme objectifs de diminuer les émissions de gaz à effet de serre (GES) ainsi que la quantité de matières organiques destinées à l’élimination.

« Une gestion éclairée des matières résiduelles constitue un élément clé de la lutte contre les changements climatiques, mais cette lutte doit prendre racine dans chaque institution, commerce et entreprise. Dans quelques semaines, ces derniers disposeront, à Rouyn-Noranda, d’un moyen additionnel pour prendre part activement à la lutte. Je suis persuadé qu’ils seront nombreux à profiter des nouveaux moyens d’action qui leur seront proposés par Multitech Environnement », a déclaré le député de Rouyn-Noranda–Témiscamingue, Gilles Chapadeau.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017