Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Projet Goldex Le gouvernement du Québec appuie le projet de 177 M$ de Mines Agnico-Eagle Limitée

Val-D’Or, le 30 mars 2006 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Raymond Bachand, et du ministre des Ressources naturelles et de la Faune et député d’Abitibi-Est, Pierre Corbeil, a annoncé aujourd'hui une contribution financière maximale de 6 M$ à Mines Agnico-Eagle Limitée pour appuyer la réalisation du projet Goldex. « Cette initiative, dont l'investissement totalise 177 M$, permettra la création de près de 200 emplois dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue », a indiqué le premier ministre. La phase de construction nécessitera l’emploi d’environ 400 personnes pendant une période de 3 ans.

Le projet permettra la mise en production du gisement d’or Goldex, situé à proximité de la ville de Val-d’Or. Le gouvernement annonce en effet une contribution financière maximale de 6 M$ sous forme de prise en charge d’intérêts. De cette somme, une tranche maximale de 50% de l’aide sera remboursable en fonction du marché du prix de l’or dans les années qui suivront l’ouverture de la mine.

L’aide financière accordée par Investissement Québec contribuera à la construction d’un concentrateur et d’un parc à résidus miniers, au développement de la mine et à la construction des bâtiments de service. Présentement, Mines Agnico-Eagle Limitée exploite la mine LaRonde, située à Cadillac, en Abitibi-Témiscamingue. Celle-ci emploie quelque 550 personnes et devrait être en exploitation au moins jusqu’en 2013, excluant toute phase d’expansion de la mine en profondeur. En soutenant la mise en valeur du gisement Goldex, le gouvernement du Québec reconnaît l’innovation que Mines Agnico-Eagle Limitée développera en exploitant un gisement à faible teneur. L’approche qui sera mise de l’avant pourrait être utilisée pour d’autres projets.

Le ministre Bachand a tenu à souligner la vigueur de l’industrie minière québécoise et son importance pour notre économie. « Le Québec figure parmi les régions minières les plus attrayantes au monde. Dans un contexte de vive concurrence à l'échelle internationale, nous devons encourager des projets tels que celui de Goldex. Ce geste de notre gouvernement reflète clairement notre volonté de favoriser le développement des régions et de renforcer le rôle de Val-d’Or comme pôle minier du Québec. »

« Notre gouvernement est fier d’appuyer ce projet, qui favorisera la consolidation d’un secteur clé de l’économie de la région et du Québec: l’industrie minière. Cette initiative contribuera aussi à la diversification des activités de l’entreprise et à l’accroissement de la compétitivité de ce créneau en Abitibi-Témiscamingue », a mentionné le ministre Corbeil.

« En choisissant le Québec pour cet important projet, Mines Agnico-Eagle Limitée pose un geste stratégique. Les conditions économiques favorables à l’investissement et la qualité de la main-d‘œuvre québécoise ne sont que quelques-uns des facteurs qui contribueront au succès du projet de l’entreprise », a conclu le premier ministre Charest.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017