Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Création du Fonds-Soutien Outaouais 3 M$ en capital de risque pour les entreprises de la région de l'Outaouais

Gatineau, le 27 mars 2006 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné du ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes, de la Francophonie canadienne, de l'Accord sur le commerce intérieur, de la Réforme des institutions démocratiques et de l'Accès à l'information et ministre responsable de la région de l'Outaouais, Benoît Pelletier, a annoncé aujourd’hui la création du Fonds-Soutien Outaouais.

« Grâce à ces nouveaux fonds de capital de risque, 3 M$ seront mis à la disposition des entreprises pour appuyer le développement des secteurs économiques les plus dynamiques de la région et pour réaliser des projets créateurs de richesse et générateurs d'emplois. Pour l'ensemble du Québec, la mise en place des Fonds-Soutien permettra de générer jusqu’à 63 M$ de nouveaux investissements, principalement en capitaux de risque, pour appuyer le démarrage et le développement d'entreprises », a expliqué le premier ministre.

Le Fonds-Soutien Outaouais est en effet doté d'un capital de 3 M$, dont le tiers provient du milieu municipal de la région. Il favorisera prioritairement les entreprises manufacturières de produits et services à valeur ajoutée. Les secteurs de la transformation du bois, des technologies de l'information, de l'agroalimentaire, de la culture, du tertiaire moteur et du tourisme seront également encouragés.

« La création d'un levier de financement tel que le Fonds-Soutien Outaouais favorisera le démarrage d'entreprises innovantes et contribuera à la diversification de l'économie de notre région, qui se classe d'ailleurs au premier rang de l'ensemble des régions du Québec quant à la proportion d'entreprises exportatrices dans le secteur de la haute technologie », a souligné le ministre Pelletier.

Le nouveau fonds a été mis en place sous l'égide de la CRÉ de l'Outaouais, qui a désigné Gestion du Fonds-Soutien Outaouais inc. pour en assurer la gestion. Le conseil d'administration sera composé de représentants des cinq CLD de la région. Les investisseurs sont la MRC des Collines-de-l'Outaouais, la MRC de Papineau, la MRC du Pontiac, la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, ainsi que la Ville de Gatineau. Le Fonds-Soutien constitue un des volets du Fonds d'intervention économique régional (FIER). Le gouvernement s'est engagé à souscrire deux dollars pour chaque dollar investi par le milieu régional. Les interventions de ces fonds prennent la forme de capital (équité ou quasi-équité) jusqu'à concurrence de 250 000 $ par entreprise.

« Le Fonds-Soutien Outaouais est le résultat concret de la concertation et de la capacité d’agir qui existent actuellement dans la région de l’Outaouais. Ce nouvel outil financier, qui appuiera le démarrage et le développement de PME sur l’ensemble du territoire de l’Outaouais, repose sur un partenariat entre la Ville de Gatineau, les MRC Des Collines, Papineau, Pontiac et Vallée-de-la-Gatineau et le gouvernement du Québec. Ce fonds viendra répondre à un réel besoin de capital de risque pour les entreprises en démarrage dans la région », a indiqué monsieur Marc Carrière, président de la CRÉ de l'Outaouais.

« La Ville de Gatineau est heureuse de participer au Fonds-Soutien qui contribuera au dynamisme économique de l’Outaouais. Une étude de la firme KPMG positionne déjà Gatineau comme une des meilleures villes pour implanter une nouvelle entreprise devant de grandes métropoles comme Toronto, Montréal et Boston. Ce nouvel outil financier viendra renforcer cette position et permettra d’attirer de nouvelles entreprises sur le territoire de Gatineau », a déclaré le maire de Gatineau, monsieur Marc Bureau.

IQ-FIER, une nouvelle filiale d'Investissement Québec, joue un rôle essentiel dans la mise en place et l'administration des FIER. Cette filiale a le mandat d'accréditer chacun des fonds en mettant l'accent sur la gouvernance et les mécanismes de gestion. IQ-FIER coordonnera également la reddition de comptes de ces organisations. Finalement, les députés de la région ont tenu à remercier les partenaires qui ont rendu possible la réalisation de ce projet. « Les perspectives d'investissement sont intéressantes dans la région et, dorénavant, les entreprises implantées ici pourront compter sur le Fonds-Soutien Outaouais pour appuyer leur démarrage ou leur croissance. Dans le contexte concurrentiel actuel, l'investissement en capital de risque représente une source importante d'emplois et de prospérité », ont conclu les élus de l’Outaouais, Norman MacMillan, Roch Cholette, Charlotte L’Écuyer et Réjean Lafrenière.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017