Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Au Musée national des beaux-arts du Québec Inauguration officielle de l’exposition permanente de La collection d’art inuit Brousseau – Salle Hydro-Québec

Québec, le 22 novembre 2006 – C’est sous la présidence d’honneur du premier ministre du Québec, M. Jean Charest, et de sa conjointe, Mme Michèle Dionne, qu’a été inaugurée officiellement aujourd’hui, au Musée national des beaux-arts du Québec, la nouvelle exposition permanente entièrement consacrée à l’art inuit. Étaient également présents à l’événement le ministre des Transports et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Michel Després, ainsi que le ministre délégué aux Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelly.

« Les cultures des peuples autochtones constituent de véritables patrimoines vivants. Nous en avons une démonstration éclatante dans cette admirable exposition tirée de la collection d’art inuit Brousseau. Patiemment acquise par M. Raymond Brousseau, cette riche collection pourra dorénavant être contemplée par les visiteurs du Musée national des beaux-arts du Québec », a déclaré le premier ministre.

Cette nouvelle exposition permanente, qui est présentée à la Salle Hydro-Québec – La collection d’art inuit Brousseau, offre au grand public quelque 260 œuvres, majoritairement des sculptures, tirées de l’imposante collection de plus de 2 600 pièces acquises par le Musée national des beaux-arts du Québec, en avril 2005, des mains de M. Raymond Brousseau. Elles témoignent principalement de l’histoire de l’art inuit pendant près d’un demi-siècle.

Unique au monde, la collection complète d’art inuit Brousseau comprend des sculptures, des dessins, des gravures et des objets ethnologiques. C’est grâce à un appui financier exceptionnel d’Hydro-Québec et à la générosité de M. Raymond Brousseau que le Musée en a fait l’acquisition. Il s’agit de la plus importante acquisition du Musée national des beaux-arts du Québec depuis son ouverture.

« Pour les Inuits, l’art révèle une façon de communiquer leurs émotions, leur mode de vie et leur imaginaire. Grâce à cette importante collection présentée de façon permanente, il sera désormais possible pour les visiteurs, d’ici et d’ailleurs, d’aller à la rencontre d’une des facettes de cette culture riche et inspirante » de conclure le ministre Geoffrey Kelley.

« À travers la collection d’art Brousseau, c’est l’âme de tout un peuple qui nous est révélée. Nous pouvons nous réjouir pour les citoyens et les visiteurs de la Capitale-Nationale, que ce précieux héritage ait trouvé comme terre d’accueil le Musée national des beaux-arts du Québec qui saura le rendre accessible à tous », a déclaré le ministre Michel Després.

Rappelons que, comme toutes les expositions permanentes mettant en valeur la riche collection du Musée, l’accès à la Salle Hydro-Québec – La collection d’art inuit Brousseau sera gratuit en tout temps.

« Les visiteurs du Musée national des beaux-arts du Québec pourront enfin jouir de ce patrimoine exceptionnel qui nous aide à apprécier et à mieux comprendre l’art inuit. Je salue l’initiative du Musée et la collaboration exceptionnelle d’Hydro-Québec et de M. Raymond Brousseau pour leur volonté de conserver cet héritage exceptionnel dans la Capitale-Nationale », a ajouté la ministre Line Beauchamp.

Le Musée national des beaux-arts du Québec a pour mission de faire connaître, de promouvoir et de conserver l’art québécois de toutes les périodes, de l’art ancien à l’art actuel, et d’assurer une présence de l’art international par des acquisitions, des expositions et d’autres activités d’animation.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017