Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique Le gouvernement du Québec appuie financièrement le projet de rénovation de la patinoire extérieure de l’Isle-aux-Coudres

L’Isle-aux-Coudres, le 10 mars 2013 – La première ministre du Québec et députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, Pauline Marois, et la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy, ont annoncé aujourd’hui qu’une aide financière pouvant atteindre 97 679 $ est accordée à la Municipalité de L’Isle aux-Coudres pour la rénovation et la mise aux normes de sa patinoire extérieure.

« Dans le discours d’ouverture que j’ai prononcé il y a quelques mois, j’ai proposé que le gouvernement modernise sa politique nationale en matière de sport, de loisir et d’activité physique et lancé à la population du Québec un défi pour le moins stimulant : celui de devenir, d’ici dix ans, la nation la plus en forme du monde. Pour donner à toutes et à tous le goût de bouger et de relever ce défi, encore faut-il, entre autres actions, leur offrir des infrastructures sportives modernes, accessibles et sécuritaires. C’est ce que le gouvernement du Québec a choisi de faire et l’annonce d’aujourd’hui en témoigne de belle façon », a déclaré la première ministre.

Le projet consiste principalement à réaménager la patinoire extérieure en y ajoutant de nouvelles bandes permanentes et une nouvelle dalle en ciment. Des travaux de mise à niveau du terrain sont également prévus pour rendre la patinoire plus sécuritaire et mieux adaptée aux besoins des résidantes et des résidants, qui pourront y pratiquer le patin à roues alignées lors de la saison estivale. La patinoire sera aussi mise à la disposition des élèves de l’école Saint-Pierre.

Ce projet, auquel participe financièrement la Municipalité, a été sélectionné dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives – phase II du Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique, qui permet d’obtenir une aide financière maximale équivalant à la moitié des coûts admissibles.

« Chacun des projets que nous soutenons financièrement dans le cadre de ce programme est analysé rigoureusement en fonction des critères d’admissibilité établis dans les règles et les normes de ce dernier. Les projets répondent aux besoins de la population concernée et permettront une plus grande accessibilité à diverses clientèles, favorisant ainsi l’adoption d’un mode de vie physiquement actif par le plus grand nombre de personnes possible », a fait savoir la ministre Malavoy.

En créant le Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique, le gouvernement du Québec voulait faire en sorte que toutes les régions bénéficient d’installations sportives et récréatives modernes et sécuritaires. Pour plus de précisions sur ce fonds, consultez le site Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.mels.gouv.qc.ca.

-30-

Voir aussi :


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017