Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Journée internationale de la femme Confiance en l’avènement d’une société plus juste et plus sécuritaire pour les femmes

Québec, le vendredi 8 mars 2013 – La première ministre du Québec, Pauline Marois, et la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, Agnès Maltais, expriment, en cette Journée internationale de la femme, leur confiance en l’avènement d’une société plus juste et plus sécuritaire pour les femmes.

« Notre nation a réalisé de grandes choses pour l’avancement des femmes dans notre société au cours des quatre dernières décennies. Je pense notamment à notre politique familiale, dont le Régime québécois d’assurance parentale et les garderies à contribution réduite, à la Loi sur l’équité salariale ou encore à la perception automatique des pensions alimentaires. Toutefois, il reste encore beaucoup de travail pour parachever les avancées des dernières années et atteindre ainsi une égalité pleine et entière. Je crois, et je sais ne pas être la seule à en être convaincue, en un avenir dont pourront être fiers autant nos filles que nos garçons », a déclaré la première ministre.

Le gouvernement du Québec contribue à la cause des femmes

Au Québec, le thème de la Journée internationale de la femme 2013 est Le féminisme, plus actuel que jamais… pour des lendemains égalitaires. De nombreuses activités du mouvement des femmes se dérouleront sous cette thématique dans toutes les régions du Québec.

Par ailleurs, le thème choisi par les Nations Unies en cette Journée internationale de la femme 2013 est Une promesse est une promesse : il est temps de passer à l’action pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes.

« La mise en œuvre du Plan d'action gouvernemental 2012-2017 en matière de violence conjugale, dévoilé en décembre 2012, démontre la détermination du gouvernement pour faire du Québec un lieu où le respect et l’égalité priment. Ce plan représente pour moi une réponse claire et concrète au thème retenu par les Nations Unies pour ce 8 mars 2013. Il s’agit de travailler sans relâche jusqu’à ce que toutes les femmes puissent vivre en sécurité », a conclu la ministre Maltais.

Le Plan d’action contient 135 engagements qui visent particulièrement à renforcer l’action auprès des victimes. Près du quart des engagements cherche à adapter les interventions gouvernementales aux réalités des peuples autochtones. Ce volet témoigne de l’importance accordée à la situation particulière vécue par les femmes en milieu autochtone et de la volonté gouvernementale de respecter les valeurs et la culture des Premières Nations et de la population inuite.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017