Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

La première ministre s’entretient avec Irina Bokova

Québec, le jeudi 7 mars 2013 – La première ministre Pauline Marois a eu un entretien chaleureux ce matin avec la directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, de passage dans la capitale pour recevoir un doctorat honoris causa de l’Université Laval. Au cours de l’entretien privé, Mme Marois a confirmé à la directrice générale que le Québec entend poursuivre sa participation aux travaux de l’UNESCO, même si le gouvernement du Québec n’est pas un État membre à part entière de cette organisation.

« Le Québec doit saisir toutes les occasions qu’il a de jouer un rôle, de faire entendre sa voix et de promouvoir son expertise sur la scène internationale. À ce titre, l’UNESCO nous offre un forum formidable et nous souhaitons ardemment pouvoir continuer d’y apporter notre contribution dans l’avenir », a affirmé la première ministre.

Le Québec est engagé activement dans les travaux de l’UNESCO, qui portent principalement sur l’éducation, la culture, la diversité des expressions culturelles et les sciences. En éducation, le Québec suit de près les activités liées aux ressources éducatives libres (REL), à la formation des adultes et à l’intégration des enfants en difficulté. Il contribue aussi fortement à la promotion des Chaires UNESCO, alors que 10 des 14 chaires de l’organisation onusienne au Canada se trouvent sur son territoire.

En matière culturelle, Pauline Marois a rappelé à Mme Bokova que la priorité du Québec est la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, adoptée en 2005. « En cette ère de mondialisation accélérée, la protection des cultures nationales doit être une priorité. Car c’est par la culture et ses diverses formes d’expression que les peuples forgent leur identité et déterminent leur avenir. Le Québec a joué un rôle important depuis le début des travaux relatifs à la mise en œuvre de la Convention et nous entendons poursuivre nos efforts en ce sens », a ajouté Mme Marois.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017