Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Mission Québec- Inde 2006 Un grand succès qui aura permis d'établir les bases d'une relation à long terme

Mumbai, le 20 janvier 2006 - Le premier ministre du Québec, Jean Charest, est très heureux du grand succès rencontré par la Mission Québec-Inde 2006. « Les sept derniers jours ont permis de faire connaître et de positionner le Québec comme étant un partenaire solide et intéressé auprès de la deuxième économie émergente mondiale. Les nombreuses rencontres de haut niveau, tant auprès des gens d’affaires que de la classe politique, ont servi à établir les bases d’une relation à long terme ». Le premier ministre était accompagné de la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Monique Gagnon-Tremblay, ainsi que du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Claude Béchard.

Lors de son intervention au Partnership Summit, auquel participaient plus de 1 100 décideurs économiques et politiques de plusieurs pays, le premier ministre a suggéré que tout accord de libre-échange entre des États industrialisés et des pays en voie de développement devrait notamment comprendre des dispositions assurant une gouvernance démocratique, les droits des travailleurs, la protection de l’environnement et de la diversité culturelle. « Il est important que les pays en voie développement puissent aussi bénéficier d’infrastructures efficaces. En ce sens, la mise en place de programmes de péréquation à l’intérieur des accords permettra d’augmenter le développement économique et le niveau de vie des populations de ces États », a souligné le premier ministre.

Au cours de la mission, le premier ministre a notamment rencontré les ministres du Commerce et de l’Industrie de l’Inde, Kamal Nath, et de la Science et de la Technologie, Kapil Sibal. Les deux gouvernements ont convenu de signer une entente au cours de l’année dans ce domaine. Il s’est aussi entretenu avec les Chiefs ministers de Delhi, du Bengale occidental et du Maharashtra. Plusieurs ententes de collaboration ont été signées et les discussions ont permis d’identifier d’autres secteurs qui pourront faire l’objet de collaboration. Monsieur Charest à également rencontré le premier ministre de l’Irlande, Berthie Ahern, et le ministre du Commerce de la Grande-Bretagne, M. Ian Pearson.

Du côté économique, Mission Québec-Inde 2006 aura permis aux participants québécois de rencontrer plus de 125 décideurs économiques et de participer à quatre importantes activités de partenariats. «&Nbsp;Des rencontres se sont déroulées avec des investisseurs indiens déjà présents au Québec. Tata Sons, VSNL, le Groupe Nicholas Piramal, Mahendra Brothers (Diarough) et d’autres investisseurs potentiels ont été invités à investir au Québec. Nous leur avons fait la démonstration que le Québec est une porte d’entrée avantageuse sur le marché Nord-américain », a souligné Claude Béchard.

Du côté institutionnel, les trois tables rondes auxquelles ont participé les représentants d’universités québécoises auront permis de rencontrer 32 institutions d’enseignement supérieur indiennes dont l’Indian Institute of Technology (IIT) et l’Indian Institute of Management (IIM) dans chacune des villes visitées. « Nous croyons que ces rencontres permettront d’établir ou d’approfondir des liens entres nos institutions et celles de l’Inde », a déclaré la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie.

La Mission Québec-Inde 2006 s’est déroulé du 15 au 21 janvier 2006. Le premier ministre, les ministres et les 32 participants des milieux économique et institutionnel ont participés à de nombreuses rencontres dans les villes de Delhi, Kolkata et Mumbai.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017