Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Mission-Québec Le premier ministre Jean Charest dirige une première mission en Inde

Québec, le 11 janvier 2006 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, dirigera la première mission d’un chef de gouvernement québécois en Inde. Cette mission de positionnement du Québec se déroulera du 15 au 21 janvier 2006. Le premier ministre sera accompagné de 32 représentants d’entreprises et d’institutions québécoises. La ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Monique Gagnon-Tremblay, ainsi que le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Claude Béchard, participeront aussi à la mission.

« La mission vise à faire connaître et à promouvoir le Québec auprès des milieux politique, économique et institutionnel indiens. L’Inde est l’une des économies émergentes les plus importantes de la planète et c’est pourquoi nous nous devons d’y faire valoir l’expertise et le savoir-faire du Québec dans des secteurs stratégiques afin de percer ce marché, de créer des partenariats et attirer des investissements indiens sur le territoire québécois. Que ce soit dans l’enseignement supérieur et la recherche ou dans des secteurs économiques comme l’aéronautique, les technologies de l’information et le génie conseil, le Québec a beaucoup à offrir », a souligné le premier ministre.

La mission débutera à Delhi, la capitale. Elle s’arrêtera ensuite à Kolkata (Calcutta) où se déroulera le Partnership Summit. Le premier ministre prendra la parole lors de ce sommet prestigieux qui constitue l’un des événements internationaux d’affaires les plus importants en Inde. Finalement, la mission se terminera à Mumbai (Bombay) qui est le plus grand centre d’affaires en Inde.

Durant son séjour, le premier ministre et les ministres rencontreront des décideurs du domaine politique économique et institutionnel. Le premier ministre s’entretiendra notamment avec le ministre du Commerce et de l’Industrie, monsieur Kamal Nath, le ministre d’État à la Science et à la Technologie, monsieur Kapil Sibal, le ministre du Développement des ressources humaines, monsieur Arjun Singh, ainsi que les ministres en chef, des territoires de la capitale nationale de Delhi et de l’état du Maharashtra.

« Cette mission permettra au Québec de se faire connaître auprès des gens qui détiennent un pouvoir de décision. Les représentants d’entreprises et d’institutions qui accompagnent le premier ministre sont déjà en relation avec des partenaires indiens. Les rencontres permettront ainsi le renforcement des liens avec l’une des plus grandes économies émergentes », a soutenu la ministre des Relations internationales, madame Monique Gagnon-Tremblay.

« Les exportations québécoises vers l’Inde ont augmenté d’environ 60 % depuis dix ans alors que les importations indiennes ont plus que doublé au Québec au cours de la même période. Même si le Québec est depuis plusieurs années la première province canadienne exportatrice en Inde, il faut faire davantage. Le Québec ne peut pas rester passif devant les effets de la mondialisation, il doit aussi en tirer profit. Notre prospérité passe par la diversification de nos marchés et par notre capacité à être présent dans les économies émergentes. Il faut désormais voir l’Inde comme un partenaire et un marché qui offre des possibilités importantes pour le Québec », a conclu le ministre Béchard.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017