Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Création de 200 emplois Le gouvernement du Québec annonce l’implantation du studio Framestore à Montréal

Londres, le 28 janvier 2013 – La première ministre du Québec, Mme Pauline Marois, annonce l’implantation à Montréal de l’entreprise britannique Framestore inc., chef de file mondial en effets visuels et en animation pour l’industrie du cinéma et de la télévision. Grâce à ce projet d’investissement, 200 nouveaux emplois seront créés au cours des trois prochaines années dans la région métropolitaine. Afin d’en appuyer la réalisation, le gouvernement du Québec attribue une généreuse contribution financière remboursable à l’entreprise.

« Le Québec offre des conditions gagnantes aux entreprises étrangères qui, à l’instar de Framestore, choisissent de s’y installer, a déclaré Mme Marois. Notre main-d’œuvre spécialisée et compétente, notre environnement d’affaires adapté aux besoins des entreprises et la situation du marché font du Québec l’endroit tout désigné pour prospérer. À Montréal, le cinéma et la télévision occupent une place prépondérante dans l’économie. En plus des retombées économiques à prévoir dans la métropole, l’arrivée de Framestore aura pour effet de consolider l’industrie et d’accroître la synergie entre les acteurs du milieu, notamment ceux des milieux cinématographique et du divertissement numérique. C’est avec fierté que nous appuyons le projet d’investissement de l’entreprise au Québec. »

Framestore possède également des bureaux à New York, à Londres et à Los Angeles, où elle emploie quelque 700 personnes. L’entreprise a raflé plusieurs prix au fil des années, notamment deux Oscars, treize Emmy et trois BAFTA. En 2008, Framestore a décroché simultanément un BAFTA et un Oscar pour sa contribution aux effets spéciaux du film À la croisée des mondes : La Boussole d’or, lui valant la reconnaissance de toute l’industrie. Outre son travail au petit et au grand écran, la division publicitaire du groupe a produit des œuvres diverses et renommées, dont la célèbre publicité de Guinness intitulée Surfer et la campagne promotionnelle de Coca-Cola et de ses sympathiques ours polaires lors du Super Bowl. La présence de Framestore au Québec favorisera la production de films d’envergure et mettra à profit la grande créativité des entreprises québécoises. Les premières productions prévues à Montréal sont RoboCop (Columbia Pictures et MGM) et All You Need Is Kill (Warner Brothers).

« Les atouts que présente le Québec et le fort volume de productions cinématographiques qu’on y retrouve ont motivé la décision de nous implanter ici, a affirmé le président-directeur général de Framestore, M. William Sargent. Montréal cadre parfaitement avec notre entreprise. C’est une ville fascinante dont la scène artistique et musicale est florissante. Sa communauté artistique est très convoitée par les industries du cinéma, des jeux vidéo, des logiciels et des technologies. Outre son important bassin de main-d’œuvre qualifiée et son vaste potentiel de formation et de recrutement, la métropole jouit également de nombreux avantages sur le plan financier, notamment un régime fiscal favorable et des prix de base compétitifs. Tous ces facteurs font de Montréal un lieu de prédilection pour poursuivre l’expansion de Framestore. L’appui du gouvernement du Québec, non seulement à notre société, mais aussi aux entreprises de l’industrie du cinéma et de la télévision, nous permettra de mettre à profit notre expertise et notre renommée dans l’essor du secteur de la production cinématographique au Québec. Nous nous réjouissons à l’idée de faire partie d’un milieu des affaires aussi dynamique et créatif. »

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère des Finances et de l’Économie, s’inscrire au fil RSS suivant : Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.economie.gouv.qc.ca/rss.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017