Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Collaboration accrue entre le Nouveau-Brunswick et le Québec Les premiers ministres Bernard Lord et Jean Charest signent un important accord-cadre de coopération

Moncton, le 18 avril 2006 – Les premiers ministres Bernard Lord et Jean Charest ont signé aujourd’hui à Moncton l’Accord-cadre de coopération entre le gouvernement du Nouveau-Brunswick et le gouvernement du Québec.

En permettant d’accroître les domaines de coopération entre leur gouvernement respectif ainsi que l’échange de renseignements et le partage d’expertise, la signature de cet accord-cadre vient réaffirmer le désir du gouvernement du Nouveau-Brunswick et du gouvernement du Québec de travailler ensemble beaucoup plus étroitement.

L’Accord-cadre couvre 23 domaines d’activité dont la coopération économique, les affaires municipales et régionales, le tourisme, les affaires autochtones, l’environnement, le sport, les loisirs et l’activité physique.

« La collaboration entre le Nouveau-Brunswick et le Québec a porté beaucoup de fruits par le passé, » a déclaré M. Lord. « Nous voulons que cette excellente collaboration se poursuive et qu’elle fasse progresser nos intérêts mutuels, notamment dans les discussions interprovinciales, fédérales-provinciales et internationales. Je suis convaincu que cet accord que nous signons aujourd’hui, et les projets qui en ressortiront, contribueront à la prospérité de nos provinces respectives. »

« La conclusion de cet accord-cadre de coopération témoigne de l’importance pour mon gouvernement non seulement d’entretenir et de préserver la relation privilégiée qui unit le Québec au Nouveau-Brunswick depuis de nombreuses années, mais également celle maintenant de la renforcer et de l’étendre, » a déclaré le premier ministre Charest. « Non seulement cet accord est-il susceptible d’améliorer les services offerts par le Québec et le Nouveau- Brunswick à leurs citoyens respectifs, mais il est également de nature à renforcer leurs économies respectives, ce qui nous apparaît primordial dans le contexte de libre-échange économique et de mondialisation actuel. »

Le Nouveau-Brunswick et le Québec entretiennent une relation privilégiée depuis de nombreuses années. En matière de coopération, cette relation remonte à plus de 35 ans alors que les deux gouvernements signaient un premier accord de coopération en 1969, qui fut suivi par diverses ententes aux fins de collaboration dans différents domaines comme l’éducation, la culture et les communications.

Les premiers ministres conviennent de se rencontrer régulièrement afin de faire le point sur les progrès réalisés relativement à la mise en œuvre de l’Accord- cadre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017