Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le premier ministre Jean Charest confirme des travaux de 17,7 millions de dollars au Centre de services Dolbeau

Dolbeau-Mistassini, le 7 avril 2006 – Le Centre de santé et de services sociaux Maria-Chapdelaine reçoit le feu vert du gouvernement pour lancer un chantier de 17 664 000 $ au Centre de services Dolbeau. C’est ce qu’ont annoncé aujourd’hui le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le député de Roberval, Karl Blackburn. Les travaux qui se dérouleront d’ici l’été 2008 permettront notamment de réaménager l’urgence, d’agrandir les cliniques externes et d’accueillir le service de réadaptation dans un bâtiment neuf.

Comme l’a expliqué le premier ministre, « ce projet concrétise notre engagement et notre volonté d’offrir des services accessibles à la population de Dolbeau-Mistassini. De plus, cet important investissement répond aux besoins exprimés par la population ».

Pour sa part, monsieur Blackburn a fait remarquer que la construction de l’Hôpital de Dolbeau remonte à plus de cinquante ans. « Au cours des dernières décennies, les besoins de la population ont évolué, de nouvelles approches sont apparues, de nouvelles pratiques ont vu le jour. Déjà, l’établissement avait construit des installations d’hébergement pour tenir compte du vieillissement de la population. Le temps est maintenant venu de consolider et de moderniser l’offre de service à l’intérieur du bâtiment hospitalier », a expliqué le député.

Le projet comporte un agrandissement de 2 377 mètres carrés, par l’ajout de locaux en façade de l’hôpital, sur deux étages, et par la construction d’un nouveau pavillon. On procédera en outre à un réaménagement en profondeur de locaux d’une superficie de 3 106 mètres carrés.

L’urgence sera entièrement réaménagée, afin de donner plus d’espace aux patients et au personnel soignant. Les cliniques externes seront agrandies, ce qui améliorera l’offre de soins dans des domaines comme la chimiothérapie, la gynécologie, la pneumologie, l’orthopédie, l’inhalothérapie, la médecine générale et la chirurgie générale. L’unité de courte durée sera entièrement reconfigurée, entraînant la disparition des chambres triples et quadruples. Les soins intensifs seront détachés des soins de courte durée, pour une meilleure pratique professionnelle et une meilleure intimité des soins. Enfin, le service de réadaptation et le centre de jour seront aménagés dans un pavillon neuf de deux étages, qui sera relié au centre hospitalier par une passerelle.

La prochaine étape est celle de la préparation des plans et devis définitifs, après quoi l’établissement pourra aller en appel d’offres. Le premier ministre a par ailleurs confirmé qu’un investissement supplémentaire sera annoncé ultérieurement pour le mobilier et l’équipement médical spécialisé, ce qui augmentera d’autant la valeur globale du projet. Celui-ci est financé à 100 % par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

« Notre gouvernement a fait de la santé sa grande priorité. Nous pouvons déjà constater les résultats de nos efforts : nous avons notamment amélioré l’organisation des services, réduit les listes d’attente, assuré une meilleure répartition des médecins spécialistes et des omnipraticiens et créé des pôles de formation en médecine, dont un ici, au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Nous entrons maintenant avec confiance dans une nouvelle ère de garantie de soins de santé pour tous les Québécois », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017