Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

L’énergie pour construire le Québec de demain La nouvelle stratégie énergétique sera le fer de lance du développement durable au Québec

Québec, le 4 mai 2006 – « Les mesures que nous proposons aujourd’hui démontrent notre engagement sans équivoque pour le développement durable et l’amélioration du bilan environnemental québécois », a déclaré le premier ministre du Québec, Jean Charest, à l’occasion du lancement de la Stratégie énergétique du Québec 2006-2015.

« L’essentiel de la stratégie repose sur le développement des ressources renouvelables, notamment par le recours accru à l’hydroélectricité, à l’énergie éolienne, à l’efficacité énergétique et aux carburants renouvelables », a insisté le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Pierre Corbeil.

Le premier ministre a ajouté : « Les choix que fait le Québec aujourd’hui auront des effets bénéfiques, sur le plan environnemental, non seulement à l’échelle du Québec, mais aussi pour tout l’est du continent nord-américain. En effet, l’exportation d’électricité de source renouvelable vient remplacer une production reposant essentiellement sur les carburants fossiles ».

Le ministre Corbeil a précisé : « En matière d’efficacité énergétique, le gouvernement du Québec entend multiplier par huit les objectifs de l’ensemble des distributeurs d’électricité, de gaz naturel ou de produits pétroliers. À l’horizon 2015, ces efforts réduiront la facture énergétique du Québec de 2,5 milliards de dollars par année et éviteront l’émission de 9,4 millions de tonnes de gaz à effet de serre, ce qui équivaut aux émissions de 2 350 000 voitures ».

La Stratégie met de l’avant la production hydroélectrique et éolienne et comporte des objectifs ambitieux d’efficacité énergétique. De plus, elle favorise le développement des nouveaux carburants et des nouvelles technologies propres et renouvelables de production énergétique. Pour les communautés concernées, l’ajout de production éolienne en tandem avec la production électrique par génératrice diesel, pour les réseaux autonomes, viendra réduire les coûts d’approvisionnement et minimiser l’impact environnemental local du secteur énergétique.

« Les solutions proposées montrent bien que l’innovation et le développement énergétique peuvent intervenir de façon positive dans le bilan environnemental d’une société. Pour nous et pour nos enfants, pour nos entreprises comme pour les simples citoyens, pour les Québécois comme pour nos voisins des autres provinces et États, le gouvernement fait des choix responsables et structurants, des choix porteurs qui feront du Québec un leader du développement durable », a conclu M. Charest.

Le texte complet de la Stratégie énergétique du Québec 2006-2015 est accessible sur le site Internet du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.mrnf.gouv.qc.ca/energie/strategie/).

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017