Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

7,25 millions de dollars pour lutter contre le phénomène des gangs de rue

Montréal, le 22 septembre 2006 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le ministre de la Sécurité publique, Jacques P. Dupuis, annoncent aujourd’hui, en présence du maire de Montréal, Gérald Tremblay, et du directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Yvan Delorme, une aide financière de 7,25 millions de dollars pour soutenir la lutte contre le phénomène des gangs de rue.

« En tant que responsable des dossiers Jeunesse, je suis fier d’annoncer le financement de projets qui reflètent clairement la volonté, l’engagement et la détermination du gouvernement du Québec d’aider les jeunes à réunir les conditions nécessaires à leur réussite. C’est pourquoi 7,25 millions de dollars seront versés pour lutter contre les gangs de rue et pour prévenir l’adhésion des jeunes à ces gangs », a déclaré monsieur Charest.

De la somme totale, 23 organismes communautaires de 7 régions du Québec se partageront 1,25 million de dollars pour prévenir l’adhésion des jeunes aux gangs et aux groupes criminels. Cette somme, versée conformément au Programme de financement issu du partage des produits de la criminalité pour l’année 2006-2007, provient des profits de la revente des biens obtenus illégalement et saisis par le système de justice du Québec. Rappelons que le Programme de financement issu du partage des produits de la criminalité a vu le jour en 1999 et qu’il s’agit d’une mesure qui a été intégrée à la Stratégie d’action jeunesse 2006-2009 rendue publique au printemps dernier.

« Notre gouvernement a fait de la prévention de l’adhésion des jeunes aux gangs de rue une priorité. Depuis les trois dernières années, plus de 5 millions de dollars ont été attribués aux organismes communautaires qui travaillent quotidiennement auprès de la jeunesse québécoise. Il est important de soutenir les acteurs sur le terrain (policiers, travailleurs de rue, intervenants psychosociaux), car ils possèdent souvent l’expertise nécessaire pour intervenir auprès de cette clientèle à risque. Il est essentiel que les jeunes aient accès à une oreille attentive et à des outils leur permettant de faire des choix judicieux », a mentionné monsieur Dupuis.

De plus, le gouvernement du Québec octroie 6 millions de dollars sur trois ans au Service de police de la Ville de Montréal pour soutenir les opérations policières destinées à contrer le phénomène des gangs de rue. Touchant la majorité des grandes villes d’Amérique du Nord, la problématique des gangs de rue, au Québec, se concentre plus particulièrement à Montréal. Malgré les efforts déployés par le SPVM afin de contrer cette problématique, cette dernière n’a pas cessé de s’intensifier ces dernières années.

« Cet investissement nous permettra de renforcer les actions que nous menons déjà depuis quelques années pour prévenir et contrer ce phénomène. En plus du travail extrêmement important que notre service de police accomplit pour contrer le phénomène des gangs de rue, ce que nous visons, ce sont des actions concertées avec nos partenaires, les organismes du milieu, pour atteindre les jeunes avant qu’ils adhèrent aux gangs. Le gouvernement du Québec vient de nous donner un bon coup de main à ce niveau», a ajouté monsieur Gérald Tremblay, le maire de Montréal.

– 30 –

Ministère de la Sécurité publique : Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre.  www.msp.gouv.qc.ca

ANNEXE

PROGRAMME DE FINANCEMENT ISSU DU PARTAGE
DES PRODUITS DE LA CRIMINALITÉ 2006-2007
LISTE DES ORGANISMES – RÉPARTITION PAR RÉGION

Région
Organisme
Financement
01
Bas-Saint-Laurent
Centre Écosion inc.
41 710 $
03
Capitale-Nationale
L’autre Avenue
18 210 $
Motivaction Jeunesse
77 997 $
Patro-Laval inc.
49 412 $
La Maison des jeunes La Parenthèse
35 000 $
04
Mauricie
Défi-jeunesse du Haut-Saint-Maurice inc.
20 000 $
06
Montréal
Équipe R.D.P.
90 000 $
Le Journal de la Rue
72 145 $
Société de criminologie du Québec
80 000 $
Le Bon Dieu dans la rue
128 000 $
La Fondation québécoise pour les jeunes contrevenants
125 000 $
Projet Ado Communautaire en Travail de rue
40 000 $
Travail de rue / Action communautaire
40 000 $
Centre de prévention de la violence familiale Générations
47 796 $
Maisons de transition de Montréal inc.
70 000 $
Plein Milieu
40 000 $
Mouvement jeunesse Montréal Nord
40 000 $
RAP Jeunesse
40 000 $
Le Relais des Jeunes Gatinois
45 859 $
12
Chaudière-Appalaches
Réseau d’entraide-Amiante
36 994 $
16
Montérégie
Maison des jeunes de Varennes inc.
17 500 $
Comité Jeunesse La Presqu’Île
25 000 $
Action jeunesse Saint-Pie X de Longueuil inc.
69 377 $
    TOTAL :
1 250 000 $

 

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017